Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site

(photo:Tl Osborn prie pour Michel Genton; 2005)     
                     Né en 1950 dans le canton de Vaud, en Suisse, Il se converti  en 1968, lors d'une réunion d'évangélisation à Lausanne, à "la maison du peuple" . Il y voit les premières guérisons miraculeuses avec Raphaël Duval, le prédicateur gitan qui l'invite à prier pour les malades. Il fait  plus tard, ses études à l'école biblique des assemblées de Dieu  à Bièvres puis à celle de Nogent sur Marne. Il fut évangéliste  dans les café-bars  parisiens de "Teen-Challenge".  Il fut ordonné pasteur le 7 novembre 1979,  par Tl Osborn à Tulsa en Oklahoma. Deux ans auparavant, il décidait d'ouvrir sa maison, qui est toujours, aujourd'hui une communauté biblique.Il y écrit plusieurs ouvrages ( voir www.revelationbible.com).Depuis février 2001, il manifeste un ministère impressionnant de conversions et de guérisons en Afrique.

Michel Genton


Chaque semaine,  le pasteur Michel Genton, commente pour vous, un nouveau logion.
Le logion (fragment ; « petit mot » en grec)
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 06:47
 

Une femme dans la foule Lui dit :

Bienheureux le ventre qui T’a porté

Et les seins qui T’ont nourri !

Il lui dit :

Bienheureux ceux qui ont entendu le Verbe du Père,

L’ont gardé en vérité !

Car il y a des jours où vous direz :

Bienheureux le ventre qui n’a pas conçu

Et les seins qui n’ont pas donné de lait !

 

 

 

Commentaires:

Jésus a dit toutes ces choses. Nous les trouvons dans l’Evangile de Luc aux chapitres 11 et 23. Luc 11/27-28, Luc 23/29. Il y a toujours eu des gens sentimentaux autour de Jésus. Cette femme était très sincère, elle reconnaissait que Jésus n’était pas un homme ordinaire et elle se réjouissait en Sa présence. Elle pensait à la maman de cet homme si spécial. Cette sorte de sentiments n’est pas mauvaise, mais elle peut le devenir. Les religieux se sont servis des sentiments des gens du peuple pour détourner leur attention de Jésus et la placer sur Sa maman, Marie. La pauvre !

Marie n’a jamais pensé qu’une telle chose pourrait se produire. A sa résurrection elle sera horrifiée de voir ce qui a été fait en son nom jusqu’à aujourd’hui. L’idolâtrie prend sa naissance dans les sentiments qui se dérèglent. A cette brave femme qui lança ces paroles, Jésus répondit que celui qui est vraiment bienheureux, c’est celui qui écoute la Parole de Dieu et la met en pratique. 

Jésus sait que les sentimentaux vivent dans une sorte de rêve. Mais Il les avertit que les rêves deviennent parfois des cauchemars. Ceux qui écoutent La Parole de Dieu sont au courant et se préparent à des jours difficiles. Les sentimentaux s’imaginent que le « bon-Dieu » ne laissera pas le mal prendre le dessus sur cette terre. Ils s’illusionnent. Dieu a dit que les choses s’envenimeraient et qu’à la fin du temps des nations il deviendrait de plus en plus difficile de suivre Jésus fidèlement tant la méchanceté deviendrait monnaie courante.

Nous sommes arrivés à cette époque où les enfants sont rebelles à leurs parents et à toutes autorités établies. Souvent leur révolte est justifiée, car les parents s’étant éloignés de Dieu se conduisent mal et les gens qui dirigent les nations sont de plus en plus vils.

Nous en sommes au point où dans de nombreuses régions du globe les femmes ont peur de mettre des enfants au monde sachant qu’ils deviendront certainement de la chair à canon. Et dans les pays dits civilisés, on ne voit plus de grande famille. Les gens ont peur de l’avenir. Nous sommes en guerre contre les forces du mal. Il y a toujours eu des violences, mais de nos jours, nous en entendons parler et cela crée un sentiment d’insécurité qui se développe de plus en plus. Jésus avait dit « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, gardez-vous de vous alarmer… » Matt  24/6.

Nous sommes avertis. Nous sommes enfants de Dieu et les Paroles de notre Père sont notre réconfort. Alors que le monde a peur et fait tout pour oublier sa peur, nous restons dans le calme et la confiance en nous confiant à Jésus notre Sauveur.

Nous vivons selon les ordonnances de Dieu  comme si Jésus revenait dans une heure. Mais nous faisons des projets comme s’Il devait revenir dans 150 ans.

Ainsi nous pouvons être heureux dans ce monde, mais non pas à cause de sentiments positifs basés sur la psychologie humaine. Nous vivons heureux dans ce monde à cause des promesses fermes de notre Dieu Tout-Puissant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article

commentaires

Articles Récents