Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site

(photo:Tl Osborn prie pour Michel Genton; 2005)     
                     Né en 1950 dans le canton de Vaud, en Suisse, Il se converti  en 1968, lors d'une réunion d'évangélisation à Lausanne, à "la maison du peuple" . Il y voit les premières guérisons miraculeuses avec Raphaël Duval, le prédicateur gitan qui l'invite à prier pour les malades. Il fait  plus tard, ses études à l'école biblique des assemblées de Dieu  à Bièvres puis à celle de Nogent sur Marne. Il fut évangéliste  dans les café-bars  parisiens de "Teen-Challenge".  Il fut ordonné pasteur le 7 novembre 1979,  par Tl Osborn à Tulsa en Oklahoma. Deux ans auparavant, il décidait d'ouvrir sa maison, qui est toujours, aujourd'hui une communauté biblique.Il y écrit plusieurs ouvrages ( voir www.revelationbible.com).Depuis février 2001, il manifeste un ministère impressionnant de conversions et de guérisons en Afrique.

Michel Genton


Chaque semaine,  le pasteur Michel Genton, commente pour vous, un nouveau logion.
Le logion (fragment ; « petit mot » en grec)
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 18:13

Jésus a dit :
Aime ton frère comme ton âme ;
Veille sur lui
Comme sur la prunelle de ton œil.

 

Commentaires :

 

Qui est mon frère ? Est-ce que les dictateurs, les terroristes, les hypocrites,  ou plus simplement… ce voisin acariâtre,  sont mes frères ?

Nous avons un lien de parenté avec tous les être humains. En cela, tous sont mes frères.

Et l’ordre est de veiller sur eux comme sur la prunelle de notre œil.

Ce n’est que par Amour Divin inconditionnel que je peux arriver à aimer tous mes frères humains.

Si ce n’était pas par la puissance du Saint-Esprit qui est en moi, je n’aurais pas, je l’avoue, beaucoup d’amour pour mes frères humains.

Et sans même parler d’amour… je serais très indifférent aux souffrances de mes frères humains si le Saint-Esprit qui est en moi ne me poussait pas.

Il y a tant de souffrances, qu’on se sent dépassé et on a tendance à s’en remettre aux autorités élues pour se charger de la misère qui se trouve pourtant à notre porte. (…)

Maintenant, nous savons tous ce que Jésus attend de nous personnellement.

Alors c’est vrai, nous sommes tous frères humains, mais il y a encore une autre dimension à la fraternité.

Il y a mes frères dans la chair. Et combien de braves chrétiens aiment et prient pour les petits noirs d’Afrique ou de Chine qu’ils ne voient jamais, et sont fâchés avec leur propre frère, ou leur papa ou leur maman ?

Et il y a encore une autre dimension à la fraternité.

Il y a nos frères dans la foi. Tous ceux qui ont Dieu pour Père. Tous ceux qui aiment Jésus-Christ.

Aimer ces frères là… Laissez-moi vous raconter une anecdote :

Mon épouse et moi nous nous trouvions dans une grande conférence chrétienne à Toulouse. Nous avions loué une chambre d’hôtel. Le matin, nous prenons l’ascenseur. Nous nous trouvons là avec un homme très bon chic bon genre. Nous le saluons gentiment. Il nous regarde de la tête aux pieds avec un mépris qui nous glace le sang. Quand la porte de l’ascenseur s’ouvre, il sort en bousculant mon épouse. Pas un mot. Il s’en va droit devant lui, fier comme Artaban.

Nous prenons notre petit déjeuner et nous nous rendons à la réunion chrétienne.

Il y a environ 2000 personnes qui chantent et louent le Seigneur. Le directeur de la louange dit tout à coup :

« Tournez-vous vers ceux qui vous entourent et dites-leur « Je t’aime dans l’amour du Seigneur ».

L’homme qui est devant moi se retourne et m’enlace vigoureusement en me disant un vibrant et dégoulinant :

 « Je t’aime de l’amour du Seigneur »

et je lui glisse à l’oreille :

« Tu m’aimes dans le Seigneur , mais tu ne m’aimais pas dans l’ascenseur »

L’homme recule vivement. Il me reconnaît alors et  se trouve très gêné. J’ai souri et je l’ai laissé s’engluer dans toutes sortes d’explications et d’excuses qui ne tenaient pas debout. Je le rassure et tout se termine là.

Vous savez, je l’aime cet homme, et depuis toutes ces années, il n’y a que lui dont je me souvienne de toute cette grande réunion chrétienne. En effet son attitude stupide dans l’ascenseur et « dans le Seigneur » m’a permis,  et me permet encore en ce moment, de faire comprendre à beaucoup que l’amour qu’on se donne dans les églises est une affaire très superficielle.

Veillons à aimer tous nos frères. Nos frères humains, même s’ils sont nos ennemis. Nos frères de sang, ceux de notre famille, et nos frères en Jésus-Christ. Il faut y veiller car, si nous n’y veillons pas, nous aurons tous tôt fait de passer à côté des anges sans les voir et de ne pas être prêts quand Jésus reviendra chercher Ses frères. (Héb 13/2.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article

commentaires

fille de sion 01/03/2013 21:28


oui aime ton prochain comme toi meme !! meme vos ennemis car les elus savent le jugement de toutes personne , et on pitier pour eux et pour leurs ames !! et bien dit pour le coup de l ascenseur
belle exemple !

Articles Récents