Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site

(photo:Tl Osborn prie pour Michel Genton; 2005)     
                     Né en 1950 dans le canton de Vaud, en Suisse, Il se converti  en 1968, lors d'une réunion d'évangélisation à Lausanne, à "la maison du peuple" . Il y voit les premières guérisons miraculeuses avec Raphaël Duval, le prédicateur gitan qui l'invite à prier pour les malades. Il fait  plus tard, ses études à l'école biblique des assemblées de Dieu  à Bièvres puis à celle de Nogent sur Marne. Il fut évangéliste  dans les café-bars  parisiens de "Teen-Challenge".  Il fut ordonné pasteur le 7 novembre 1979,  par Tl Osborn à Tulsa en Oklahoma. Deux ans auparavant, il décidait d'ouvrir sa maison, qui est toujours, aujourd'hui une communauté biblique.Il y écrit plusieurs ouvrages ( voir www.revelationbible.com).Depuis février 2001, il manifeste un ministère impressionnant de conversions et de guérisons en Afrique.

Michel Genton


Chaque semaine,  le pasteur Michel Genton, commente pour vous, un nouveau logion.
Le logion (fragment ; « petit mot » en grec)
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 16:14

Si vous ne jeûnez pas au monde,
Vous ne trouverez pas le Royaume ;
Si vous ne faites pas du sabbat le sabbat,
Vous ne verrez pas le Père.

 

Commentaires N°1

Jeûner et faire le sabbat.

Qu’est ce que jeûner ?

Qu’est-ce que le sabbat ?

Ce sont là les bonnes questions.

Jeûner, est-ce se priver de nourriture et de boisson pour passer plus de temps dans la prière ?

Le sabbat consiste-t-il a ne rien faire le samedi sinon s’occuper des choses saintes ?

Si c’est seulement cela, alors je ne veux pas trouver le Royaume et je ne veux pas voir le Père.

Je préfère ne pas aller dans un Royaume où se trouveront toutes sortes de religieux fiers et durs qui ne se seront occupés des choses saintes qu’un jour par semaine et qui se seront privés de se goinfrer quelques jours par an.   

Car en Vérité, le jeûne et le sabbat trouvent leur plénitude dans la vie de l’Esprit qui s’exprime au travers d’un cœur aimant.


Vous faites de longues prières ?                                           très bien.

Vous faites le sabbat (ou un autre jour) ?                                très bien.

Vous jeûnez 20 à 40 jours par année ?                                  très bien.

Vous donnez votre dîme et vos offrandes ?                           très bien.

 

Mais cela ne vous assure pas l’entrée du Royaume. Cela ne vous garantit pas que vous verrez le Père.

Faites du sabbat le sabbat.

Il y a un Esprit du sabbat, sans cet Esprit, votre sabbat  ne vaut pas plus qu’une performance religieuse.

Il y a un Esprit de jeûne, sans cet Esprit, vous feriez mieux de manger ce qui vous fait le plus plaisir. (votre jeûne ressemble à une performance sportive, en moins amusant.)

L’Esprit du sabbat, c’est l’Esprit d’Amour pour Dieu et tout ce qu’Il a créé. Celui qui doit faire le sabbat du vendredi soir au coucher du soleil, jusqu’au samedi au coucher du soleil, (ou le dimanche ou le vendredi ou tout autre jour) se trouve sous une loi pour impotent spirituel qui est obligé de consacrer 24 heures par semaine, car le reste de son temps, il ne s’occupe que de ses affaires.

Dieu avait donné cette loi, mais elle trouve son accomplissement en Jésus-Christ. Il a tout accompli et nous demande aujourd’hui de considérer tous les jours comme des jours de sabbat. Il nous le demande, car Il nous a donné la force de le faire, la force d’aimer.

Autrefois l’onction du Saint-Esprit se manifestait parfois. Et le peuple devait régulièrement revenir à la source pour bénéficier de cette onction, de la Présence de Dieu. Elle ne se trouvait que dans certains conditions observées scrupuleusement, appelées loi.

La loi de Moïse assurait aux fidèles le renouvellement de cette onction, de la Présence de Dieu. L’approbation de Dieu allait au bénéfice des observateurs de cette loi.

Mais qui peut aujourd’hui mettre en pratique cette loi de Moïse ?

Tous peuvent mettre en pratique les lois morales, mais personne ne peut  mettre en pratique les lois sacrificielles.

Pourquoi ?

Parce que Dieu a offert une fois pour toute Le Sacrifice Parfait.

Jésus était  Le Sacrifice Parfait.

Maintenant, celui et celle qui entre par la foi dans cette dispensation de la grâce de Dieu, entre dans le vrai sabbat. Le vrai sabbat est le vrai repos de l’être vivant.   (le mot âme signifie : « être vivant ».)

Pratiquer le sabbat  comme il se faisait sous la dispensation de la loi est une chose très bien. Personne ne peut vous dire que c’est mal. Mais c’est simplement inutile pour plaire à Dieu.

Pour plaire à Dieu, vous devez simplement accepter ce qu’Il a fait, LUI, pour vous sauver et vous faire entrer dans Sa Présence jour après jour.

Il n’y a pas de jour plus saint que d’autres.

Et le fait de se priver de nourriture ne sera pas plus agréable à Ses yeux. Cela n’est souvent qu’un moyen religieux de plus pour se glorifier personnellement.

Jésus est clair. Le jeûne auquel Dieu prend plaisir est le fait que vous partagiez votre pain avec celui qui a faim.

Alors ? Il ne faut plus jeûner ? Je ne dis pas cela. Jésus non plus. Mais, par exemple, à quoi cela servirait-il que vous jeûniez et que juste après vous oubliez de bénir ceux qui vous maudissent ?

Ne faut-il plus faire le sabbat ? Ce n’est pas mal de le faire, si vous faites aussi tout ce que Moïse a prescrit.

Dire :  « il faut » ou dire : « il ne faut pas », c’est cela qui est mal.

Faire ou ne pas faire ne doit pas être une loi. En vérité l’homme n’a pas été fait pour le sabbat. Le sabbat a été fait pour l’homme.

C’est une bonne chose que de se reposer un jour par semaine, de prendre du temps, ce jour-là, pour étudier La Bible en commun. De chanter des louanges, de manger ensemble et de prendre le Repas du Seigneur à cette occasion. C’est bon de profiter de ce jour de repos pour jouer avec ses enfants. De vivre en famille. De recevoir des amis et de partager de bonnes choses avec eux.

Maintenant, dans nos pays « christianisés », nos lois civiles ont reconnu l’importance d’avoir même plus d’un jour de repos. Louons le Seigneur pour cela. Et prions pour que cela reste ainsi. Prions pour que personne ne vienne nous imposer un jour plutôt qu’un autre. Nous sommes des gens civilisés qui n’avons pas besoin d’une loi pour nous obliger à prendre du repos ! Quand je dis « civilisé » je dis qui a un gouvernement civil.

Mais si votre religion, vos convictions profondes, vous conduisent à observer un jour ou un autre comme plus saint que les autres, c’est très bien. Ne changez rien à cela. Simplement, respectez ceux qui ne croient pas comme vous. Aimez-les.

C’est exactement ce que Jésus veut dire par ces Paroles du logion 27.

Faire le vrai sabbat consiste à aimer Dieu et ce qu’Il a créé, à plein temps.

Le vrai jeûne consiste à aimer Dieu et ce qu’Il a créé, et à partager ce qu’on a avec les autres tous les jours de notre vie. 

Aucun loi n’est contre cela. Car aucune loi n’est contre l’amour.


Commentaires N° 2.

 

Qu’est-ce que le monde ? C’est ce qui est la matière, le créé. Jésus ne nous dit pas de renoncer au monde, mais d’en être les maîtres, savoir ne pas se comporter en esclaves. Pourquoi dit-Il cela ? Parce que c’est exactement ce qui nuit à l’être humain, à l’âme que nous sommes.

Voyez combien il est facile de se laisser tourmenter par des choses comme : le manque d’argent, le qu’en dira-t-on, le goût du pouvoir ou la tristesse de ne pas être reconnu par les autres, la peur de ceci ou cela.

Toutes ces choses nous bouchent la vision du divin. Toutes ces choses nous empêchent d’être dans notre position réelle d’enfants de Dieu. Toutes ces choses nous abaissent, nous contraignent à agir et à réagir comme les gens de ce monde.

Pourquoi Jésus veut-Il que nous jeûnions au monde ? Pour nous permettre de prendre du recul, pour mieux voir.

Les situations dans lesquelles nous sommes sont voulues de Dieu. Nous sommes dans une barque, sur une mer dangereuse parce que Jésus l’a voulu. Souvenez-vous, n’avait-Il pas obligé ses disciples à monter dans la barque, leur disant qu’Il les rejoindrait plus tard ? Il savait très bien que la mer serait houleuse, que les siens auraient peur en Le voyant venir marchant sur les eaux avec une apparence de fantôme. Il le savait très bien !

Dieu sait très bien  ce qui vous arrive en ce moment.

C’est Lui qui tient toutes choses en mains. Mais Il veut que dans cette situation, vous preniez du recul. Que vous ne vous laissiez pas impressionner par les éléments, par ce qui vous fait peur. Jeûnez à cela ! N’y prenez pas part. Ne vous nourrissez pas de ces émotions, de ces peurs, de ces angoisses qui vous semblent légitimes.

Nourrissez-vous de ce que Jésus a dit : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde ! »

Jésus disait qu’il avait une nourriture que le commun des mortels ne connaît pas. Cette nourriture était de faire la volonté de Dieu. Jeûnez au monde, c’est faire la volonté de Dieu.

C’est rester calme dans la tempête, c’est aimer ceux qui nous font du tort, c’est pardonner, c’est être gentil tout le temps.

Faire ces choses, c’est faire la volonté de Dieu. C’est se nourrir d’une nourriture que le commun des mortels ne connaît pas. C’est trouver les éléments nutritifs qui feront grandir votre âme.

Et pour le sabbat ? Qu’est-ce que le sabbat ? Il a été fait pour l’homme et non le contraire. Il a été fait pour que vous puissiez vous reposer et entrer consciemment en union avec Dieu sans être dérangé par les exigences du monde.

Le sabbat, avant la résurrection, c’était une fois par semaine. Depuis, c’est tous les jours sabbat.

C’est tous les jours que vous pouvez entrer volontairement dans le repos que donne la foi. Si vous agissez par la foi, vous êtes dans le repos. Vous croyez que Dieu tient toutes choses en mains et que vous n’avez rien à craindre. Vous savez qu’Il conduit vos pas et que l’ennemi ne pourra pas vous atteindre gravement. En effet, Dieu est une forteresse, et il est reposant de savoir qu’il vous protège, que rien ne peut vous nuire, que toutes choses concourent ensemble au bien de ceux qui aiment le Seigneur et qui sont appelés selon Son dessein.

Si vous vivez le sabbat ainsi, vous verrez le Père dans toutes vos voies. Ce n’est pas qu’il n’est pas dans toutes vos voies, si vous n’êtes pas dans la foi, Il l’est. Mais si vous avez au cœur les choses que je vous dis ici, vous serez conscient de sa présence. Et c’est cette conscience là qui apaisera votre cœur à l’instant des difficultés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article

commentaires

fille de sion 01/03/2013 21:44


bien parler ! oui le véritable sabbat est au salut au rendez vous de vie et de paix : oh oui quel silence ! effectivement le sabbat a etait creer avant le commencement de ce monde chez vous abba
! le sabbat a etait creer pour l homme qui est le repos et non l homme pour le sabbat

Articles Récents