Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Site

(photo:Tl Osborn prie pour Michel Genton; 2005)     
                     Né en 1950 dans le canton de Vaud, en Suisse, Il se converti  en 1968, lors d'une réunion d'évangélisation à Lausanne, à "la maison du peuple" . Il y voit les premières guérisons miraculeuses avec Raphaël Duval, le prédicateur gitan qui l'invite à prier pour les malades. Il fait  plus tard, ses études à l'école biblique des assemblées de Dieu  à Bièvres puis à celle de Nogent sur Marne. Il fut évangéliste  dans les café-bars  parisiens de "Teen-Challenge".  Il fut ordonné pasteur le 7 novembre 1979,  par Tl Osborn à Tulsa en Oklahoma. Deux ans auparavant, il décidait d'ouvrir sa maison, qui est toujours, aujourd'hui une communauté biblique.Il y écrit plusieurs ouvrages ( voir www.revelationbible.com).Depuis février 2001, il manifeste un ministère impressionnant de conversions et de guérisons en Afrique.

Michel Genton


Chaque semaine,  le pasteur Michel Genton, commente pour vous, un nouveau logion.
Le logion (fragment ; « petit mot » en grec)
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 21:03

Jésus a dit :

Le Royaume du Père est comparable à une femme
Qui portait une cruche pleine de farine
Et qui marchait le long du chemin.
L’anse de la cruche se brisa,
La farine se déversa derrière elle sur le chemin.
Comme elle ne le savait pas, elle ne put s’en affliger.
Rentrée à la maison,
Elle posa la cruche à terre :
Elle la trouva vide.

 

Commentaire:

 

Il faut le secours du Saint-Esprit pour comprendre cette parabole. Elle n’est pas négative. Jésus dit que le Royaume, c’est la femme. Comme dans le Logion 96, le Royaume du Père est composé de Ses sujets. Nous sommes le Royaume, l’espace dans lequel Il règne en Roi reconnu et aimé.

Ici, nous sommes donc cette femme, le Royaume. Et nous portons une cruche sur la tête. Nous portons toutes sortes de choses sur notre tête. Nous portons tout cela, pensant pouvoir en faire quelque chose de bon. Mais quelque chose arrive. L’anse se brise. Comment cette femme ne s’est-elle pas rendue compte que l’anse de sa cruche s’est brisée ? C’est la question qui aide à comprendre le sens de cette parabole.

C’est Dieu qui a cassé l’anse. Quand nous sommes venus à Lui, marchant sur Le Chemin, en Jésus, Dieu ne nous a pas vidés d’un seul coup de toute notre connaissance, de tous nos souvenirs et de tous nos projets etc... Il a simplement cassé discrètement quelque chose en nous. Et la place que la farine occupait a été remplacée petit à petit par de l’air, par Le Souffle.

La femme ne se rend pas compte qu’elle perd ce qu’elle a en elle. Elle n’est donc pas affligée par la perte. Cela se passe dans le temps, pas après pas. C’est ainsi que Dieu agit avec nous. Petit à petit Il change ce que nous avons sur nos têtes. Il y a une fêlure dans chaque disciple de Jésus. Il y a des marques, des cicatrices. Nous avons besoin de cela pour pouvoir arriver à destination avec la tête (et le cœur) vidée de tout ce qui ne pourra, de toute façon, pas entrer dans Le Paradis. 1 Cor 15/50.

On  pourrait se demander comment il se fait que la femme ne s’est pas rendue compte de la différence de poids. Elle ne s’en est pas rendue compte, parce que la perte de la farine à été très progressive et lente.

Si Dieu a agi une fois d’une certaine manière, Il refera la chose de la même manière plus tard. Voilà pourquoi la connaissance des Ecritures est nécessaire à la compréhension de ce qui nous arrive.

Souvenez-vous que lorsque le Peuple de Dieu est entré dans le pays de la promesse, Dieu n’a pas chassé d’un seul coup les gens qui y habitaient. Il a fallu du temps. Ce temps était nécessaire à la prise de possession du territoire Deut 7/22.

Il ne nous est pas dit qu’en arrivant à la maison elle a été affligée. Cela signifie que quand nous arriverons à La Maison, nous ne serons pas affligés. Nous perdons notre vie ici-bas pour la retrouver à La Maison. Mais celui qui ne veut pas la perdre, qui regarde sans cesse dans sa cruche et qui essaie de colmater la brèche que Dieu y a faite, celui-là perdra sa vie. Matt 10/39.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article

commentaires

Articles Récents