Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site

(photo:Tl Osborn prie pour Michel Genton; 2005)     
                     Né en 1950 dans le canton de Vaud, en Suisse, Il se converti  en 1968, lors d'une réunion d'évangélisation à Lausanne, à "la maison du peuple" . Il y voit les premières guérisons miraculeuses avec Raphaël Duval, le prédicateur gitan qui l'invite à prier pour les malades. Il fait  plus tard, ses études à l'école biblique des assemblées de Dieu  à Bièvres puis à celle de Nogent sur Marne. Il fut évangéliste  dans les café-bars  parisiens de "Teen-Challenge".  Il fut ordonné pasteur le 7 novembre 1979,  par Tl Osborn à Tulsa en Oklahoma. Deux ans auparavant, il décidait d'ouvrir sa maison, qui est toujours, aujourd'hui une communauté biblique.Il y écrit plusieurs ouvrages ( voir www.revelationbible.com).Depuis février 2001, il manifeste un ministère impressionnant de conversions et de guérisons en Afrique.

Michel Genton


Chaque semaine,  le pasteur Michel Genton, commente pour vous, un nouveau logion.
Le logion (fragment ; « petit mot » en grec)
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 21:37

Jésus a dit :

Adam est issu d’une grande puissance

Et d’une grande richesse,

Et il n’a pas été digne de vous ;

Car s’il avait été digne, il n’aurait pas goûté de la mort.

 

Commentaire:

Adam est né fils de Dieu. En fait, Adam est le premier fils de Dieu. Jésus est le second Adam. 1Cor 15/45.

Il est donc issu de la plus grande puissance et de la plus grande richesse, de Dieu Lui-même ! Dieu forma un homme avec de la poussière et souffla un esprit en lui et l’homme devint une âme vivante (ou être vivant). Gen 2/7 . Or l’esprit que Dieu plaça en Adam, était l’esprit le plus élevé parmi tous les esprits.

L’esprit d’Adam est celui que nous connaissons sous le nom de Michel, l’archange Michel. Le plus grand des archanges a été envoyé pour que le corps formé de la poussière puisse prendre vie et devenir une âme vivante. C’est l’esprit de Michel que Dieu souffla en Adam.

Une fois dans ce corps, Michel perdit toute la mémoire de son passé. Il se trouva enfermé dans ce corps humain et il dut se mettre à apprendre toutes choses. Son âme, l’être vivant qu’il était, était parfaitement innocente.

Mais le mal existait déjà sur cette terre. Adam reçut l’ordre de garder le jardin dans lequel Son Père l’avait placé. Gen 2/15. Or, il ne le garda pas bien. Un être pré-Adamique, un animal qui se tenait debout et parlait comme un homme, se faufila dans le jardin et se mit à mettre les paroles de Dieu en doute. Eve fut séduite la première, puis Adam succomba aussi. Gen 3/1-6.

L’esprit de Michel n’est pour rien dans cette triste histoire. L’esprit de Michel n’a servi qu’à donner vie à ce corps qui est devenu un être vivant que nous connaissons sous le nom d’Adam. L’âme d’Adam, son être, fut ce qu’on appelle perdu. Jésus est venu pour sauver les âmes, les êtres vivants que nous sommes. Héb 10/39, Jac 5/20, Mais nous devons savoir que l’esprit d’un enfant de Dieu retourne toujours à Dieu qui l’a donné. Ecc 12/9.

Jésus est le sauveur des âmes, pas des esprits. Dieu a le pouvoir de faire périr le corps et l’âme Matt 10/28.

Les êtres humains qui vivent ici-bas ont tous un esprit. Certain sont habités par un mauvais esprit. Ce qui, par exemple, fait dire à Jésus que Judas était un démon Jean 6/70. (il n’est pas écrit qu’il AVAIT un démon, mais bien qu’il ETAIT un démon).Le corps et l’âme de ces gens périront dans la géhenne et leur esprit sera jeté dans l’étang de feu après le jugement du Grand Trône Blanc d’Apoc 20/11-15. C’est là où seront détruits définitivement le diable et tous les esprits qui le suivirent dans sa révolte inique contre Dieu.

Les âmes prédestinées au salut sont toutes habitées par de bons esprits.

Adam a été pardonné mais la malédiction que Dieu avait prononcée sur le genre humain demeura. Il le fallait. Si Adam n’avait pas chuté, comment Dieu aurait-Il pu se manifester comme Sauveur ? Or, il fallait que Dieu soit Sauveur. S’il n’était pas Sauveur, il manquait quelque chose à Sa perfection.

Alors, il est vrai que du point de vue humain, Adam n’a pas été digne. Mais du point de vue de Dieu, Michel a fait la volonté de Dieu en acceptant de venir donner vie à cet être créé dont Dieu avait besoin pour devenir un sauveur.

C’est parce qu’il a joué se rôle si important que Michel se voit honoré de lutter contre le dragon et d’en être vainqueur. Apoc 7/9.

Que tirer de cela. Il nous faut comprendre que lorsque notre âme reconnait la voie du Bon Berger, elle Le suit et elle est sauvée. Quelles sont les âmes qui vont être sauvées ? Celles qui ont été prédestinées au salut. Les âmes qui reçoivent Jésus sont celles qui passent de la mort à la vie. L’âme d’une telle personne est régénérée. Et elle peut se mettre à l’écoute de l’Esprit de Dieu par son esprit à elle. Une  personne qui n’est pas née de nouveau, n’est en contact avec tout que par son âme. Elle ne peut donc pas comprendre les choses de Dieu. Car ce n’est que spirituellement qu’on peut les apprécier 1 Cor 2/14.

Une personne qui n’est pas née de nouveau fait encore partie du règne animal. La Bible appelle cette sorte de personne « homme naturel » (pour les versions les plus soft) et « homme-animal » pour les versions plus littérales. 1 Cor 2/14.

Un homme animal est un homme mort spirituellement. Il ne peut pas comprendre Dieu ni Ses enfants. Il est complètement étranger aux choses de Dieu.

Jésus a dit à des religieux : « Pourquoi ne comprenez-vous pas Mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter Ma Parole. Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père…/… Celui qui est de Dieu écoute Les Paroles de Dieu ; vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu. » Jean 8/49-47.

Un homme-animal peut donc être religieux, mais c’est parce qu’il est animé par un esprit religieux. En général, les esprits religieux sont méchants, sectaires, légalistes, meutriers ou alors doucereux et dégoulinants de bons sentiments.

Une personne née de nouveau a son être vivant, son âme, sauvée de la mort spirituelle. Cette personne est en contact avec l’Esprit de Dieu par son propre esprit. Elle peut alors prendre le dessus en toutes situations.

En effet, tant qu’une personne n’est pas née de nouveau, c’est son être vivant, son âme, qui la conduit. La Bible appelle cette sorte de personne des gens charnelle. Certaines personnes commencent à vivre selon l’esprit et finissent par vivre de façon charnelle. Ils sont ce que nous appelons des rétrogrades.

Paul écrit à de telles personnes : « Etes-vous tellement dépourvus de sens ? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair ? » Gal 3/3. On peut les appeler des gens psychiques car ils ne sont pas conduits par l’esprit, mais par l’âme qui est séparée de Dieu. (Psy = âme).

Les gens sont dans une grande confusion au sujet de l’esprit, de l’âme et du corps. En vérité, il n’y a que le corps et l’esprit. Le corps animé par un esprit est une âme, un être vivant. Il est donc juste de parler du corps, de l’âme et de l’esprit 1 Thess 5/23.. Mais encore faut-il savoir de quoi on parle. Pour cela voyez Gen 2/7. Dieu forma un corps avec de la poussière puis Il souffla un esprit dans ce corps. La fusion du corps et de cet esprit créa l’âme, l’être vivant.

Soyez digne. Soyez une âme, un être vivant, animé par l’Esprit de Dieu en communion avec votre esprit. Comportez-vous comme un digne enfant de Dieu, c’est à cela que vous avez été prédestiné. Votre corps, qui a ses exigences n’est pas encore racheté. Il le sera bientôt. En attendant nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps. Rom 8/25.  (le mot rédemption signifie rachat).

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 21:10

Jésus a dit :

Les jours où vous voyez votre forme,

Vous vous réjouissez.

Mais lorsque vous verrez vos modèles

Qui au commencement était en vous,

Qui ne meurent ni ne se manifestent,

O combien supporterez-vous !

Commentaire:

Nous sommes dans ce système créé, un système où règne la dualité, mais la réalité n’est pas d’ici-bas. La réalité est Un. Jésus le dit : Vous n’êtes pas du monde » Jean 15/19.

Les choses qui sont ici-bas sont la matérialisation de ce qui est en haut, dans les lieux célestes.

Par exemple, il y a des parallèles entre nous qui sommes l’Habitation de Dieu Eph 2/22 et le Tabernacle que Moïse a construit au désert. Moïse ne s’est pas permis de le construire comme il voulait. En effet, lorsque Moïse était sur la montagne, Dieu lui montra le modèle qui est dans le ciel. Héb 8/5.

Notre esprit est éternel et nous sommes, bien que sur terre, assis dans les lieux célestes en Jésus-Christ. Eph 1/3-5. Logion 19. Mais ce que nous sommes au ciel n’a pas encore été manifesté ici-bas dans sa plénitude. 1 Jean 3/2.

Pour le moment, nous ne connaissons rien de mieux que d’être ce que nous sommes sur cette terre. Nous n’avons plus le souvenir de notre passé éternel. Et Jésus veut seulement nous encourager en nous disant que nous avons à vivre comme étant pèlerin sur cette terre. 1 Pierre 2/11. Nous ne sommes que de passage. Nous sommes venus et nous repartirons. Et là où nous allons, c’est infiniment mieux que là où nos sommes. Ce que nous sommes réellement est plus glorieux que ce que nous sommes ici-bas, enveloppés dans notre peau qui se fane.

Mais la gloire que nous aurons en retournant à ce que nous étions sera plus grande que celle que nous avions avant de venir. Nous amassons en effet un poids de gloire dans nos combats généreusement menés par la foi. 1Tim 6/19.

Dans notre passé éternel, nous avons été prédestinés à venir sur terre. Eph 1/4.. Nous étions en Lui, en plein accord avec Son Plan. Nous sommes donc venus ici-bas avec autant de forces que de faiblesses. Nous avons la possibilité de glorifier Dieu notre Père en nous comportant selon Sa Volonté Ecrite. La Sainte Bible est notre point de contact avec notre Père Céleste. Dans La Bible nous trouvons tout ce qu’il nous faut pour vivre spirituellement et matériellement.

Jésus parle de « supporter ». De quoi parle-t-Il ?

Il parle dans un premier temps de la joie que nous avons de notre forme ici-bas. Il est vrai que, quoi qu’il arrive, lorsqu’une personne née de nouveau est dans la vraie foi,  lorsqu’elle considère comment Dieu l’a conduite dans ce monde de ténèbres dont le prince est satan, elle ne peut que s’émerveiller. Nous sommes reconnaissants d’être des créatures si merveilleuses. Ps 139/14. Nous avons une certaine gloire terrestre. Le mot ‘gloire’ signifie ‘poids’. Nous avons un certain poids sur cette terre. C’est en effet à l’homme que Dieu a donné la supériorité sur tous les êtres. C’est à l’être humain que Dieu a confié l’autorité sur tout avec la permission de se servir de  Son Nom glorieux. Mais ce poids n’est rien à comparer au poids (à la gloire) que nous avons réellement dans le monde spirituel.

Pour le moment nous portons notre poids de gloire d’humains nés de nouveau. Alors, nous supporterons notre poids de gloire Divine. Actuellement, notre chair nous empêche de porter ce poids. Nous ne le supporterions pas. Lorsque nous serons face à face avec Jésus nous serons alors capables de supporter ce poids de gloire qui sera le nôtre. Réjouissons-nous à l’avance de ce que nous sommes en esprit, en Jésus-Christ, dans les lieux célestes. Ne nous focalisons pas sur nos faiblesses et consolons-nous en nous rappelant sans cesse que Jésus vient bientôt pour nous chercher. C’est alors que nous revêtirons notre corps glorieux. 1 Thess 4/16-18. En attendant, ce poids de gloire ne se manifeste pas, ni ne meurt.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 17:11

Jésus a dit :

Les images se manifestent à l’homme

Et la lumière qui est en elles est cachée.

Dans l’image de la Lumière du Père

Elle se dévoilera

Et l’image sera voilée par la Lumière.

 

Commentaire

 

Les hommes se détournant de Dieu sont allés se faire des images de Dieu. Ces images sont taillées ou peintes, et ils les adorent. Ces images existent aussi sous des formes philosophiques, scientifiques et religieuses. Et la lumière qui se trouve dans ses images est cachée. C’est-à-dire, non-visible car elle est ténèbres Matt 6/23.. Ils croient croire. Ils s’imaginent voir. Mais ce qu’ils voient n’est que ténèbres, illusion. Il n’y a pas de vraie lumière dans leurs idoles. Ils ne comprennent pas la Vérité. Ils s’imaginent avoir le libre arbitre, la possibilité de choisir, de trier entre ce qui leur semble vrai et ce qui leur semble dépassé dans les Saints-Écrits. Ce libre-arbitre n’est que l’illusion de ceux qui n’ont pas le pouvoir.

Le pouvoir habite ceux qui connaissent Dieu. Ils ont reçu la Vie Eternelle. Ils sont venus humblement reconnaître ce qu’ils savaient, alors qu’ils étaient dans le passé éternel. Ils voient la Lumière, c’est-à-dire, la vraie Image du Dieu invisible. Cette vraie Image du Dieu invisible, c’est Jésus qui est Dieu Lui-même. Il est l’Image du Dieu invisible. Col 1/15.

Celui qui croit au Père et au Fils vit dans la Lumière 1 Jean 2/22-23 car il a trouvé le chemin de la Lumière. Jésus est le Chemin. Jean 14/6. Le Père est Dieu et Son Fils est Son Image et non une autre personne. C’est ainsi que nous devons connaître le Père et le Fils.

Jésus est le Chemin. Nul ne peut venir à Dieu sans passer par Jésus-Christ, L’Image du Dieu invisible. Jean 14/6.

Passer par Jésus, c’est passer par la Porte, et Jésus est La Porte Jean 10/7.

Pour passer par La Porte il faut utiliser les quatre clés données à Pierre. Pierre les a utilisées le jour de la Pentecôte. Il a fait tourné ses clés pour que la Porte s’ouvre à ceux qui voulaient entrer dans la Lumière. Actes 2/38-41.

 
Première clé :           Repentez-vous

Deuxième clé :         Soyez baptisés au Nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés.

Troisième clé :         Recevez le Saint-Esprit

La quatrième clé      Cette clé reste dans l’ombre pour beaucoup.

Elle se trouvent dans les Paroles que Pierre prononça, disant : « Sauvez-vous de cette génération perverse. » Actes 2/40.

Ces « autres paroles » sont la quatrième clé. Une fois tournée dans la Porte, les auditeurs peuvent devenir des disciples selon l’ordre donné par le maître en Luc 14/33 : « Quiconque ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut pas être Mon disciple. »

Pierre ayant fait tourné les quatre clés, environ 3000 personnes 1°se repentir, 2°se firent baptiser au Nom de Jésus-Christ, 3°reçurent le Saint-Esprit et 4°renoncèrent à leur biens, les vendirent et déposèrent l’argent de leurs ventes aux pieds des apôtres. Ces 3000 personnes se mirent à vivre en communauté. Actes 2/41-44. Actes 4/32-36.

Jésus, L’Image du Dieu vivant, a dévoilé la Lumière en enseignant, en parlant et en confirmant Ses Paroles par des miracles. Il continue de faire ainsi avec ceux qui enseignent Marc 16/20. Héb 13/8.

Mais ceux qui ne veulent pas vivre de Ses Paroles ne peuvent prétendre voir la Lumière tels que les disciples de l’Eglise primitive la voyait. La Lumière les aveugle

Ils voient L’Image, mais la Lumière la voile plus ou moins, selon le degré de la connaissance qu’ils ont bien voulu recevoir de La Parole Ecrite. En d’autres termes L’enseignement que Jésus donne dans La Bible leur voile L’Image. Ils ne voient pas Jésus tel qu’ils devraient le voir. Ils sont dans une illusion plus ou moins grande à Son sujet. C’est ce qui fait que beaucoup de chrétiens sont des religieux qui ne vivent pas ce que vivaient les premiers disciples de Jésus. Ils se permettent de disséquer La Parole de Dieu, enseignant que le temps des miracles est terminé, qu’il suffit de baptiser les enfants en les aspergeant avec un peu d’eau, que les apôtres ont sans doute commit une erreur en faisant vivre les premiers chrétiens en communauté, que le baptême à la place des morts est une fausse doctrine, que nous pouvons nous prosterner devant les statues de Marie et autres saints, que Jésus est réellement dans l’ostie, que le pape est le saint père infaillible, que le parler en langues est le signe initial du baptême dans le Saint-Esprit, que l’enlèvement de l’Epouse de Christ est une légende, etc etc ….

La Lumière ne les éclaire pas, elle les aveugle.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 18:33

Jésus a dit

Qui est près de Moi

Est près du feu !

Qui est loin de Moi

Est loin du Royaume

 

Commentaire .


Celui qui s’approche de Jésus se trouve auprès du Buisson Ardent. Le Buisson Ardent que Moïse a vu était Jésus. Exode 3/2  C’était L’Ange de l’Eternel. Le mot ‘ange’ signifie ‘envoyé’. Quand il est question de L’Ange de l’Eternel, il est question d’un Ange tout à fait unique.

 

Il est apparut pour la première fois à Agar dans le désert Gen 16/7 puis à d’autres personnes comme à Abraham Gen 22/11 et 15. En réalité, il s’agit de Dieu sous sa forme créée. Col 1/15. Jésus est le premier né de toute la création. La première création de Dieu, c’est d’avoir parlé. Tout a été fait par La parole et pour La Parole. Jésus est LA Parole faite chair. C’est Dieu dans la chair. Dieu se montre donc tantôt d’une manière tantôt d’une autre. A Moïse, Il s’est montré comme un Buisson Ardent.

 

A Abraham, Dieu se montra sous la forme de trois anges Gen 18. Il s’agissait bien de Dieu, car quand Sara se mit à rire, il est écrit : « L’Eternel dit à Abraham… » Gen 18/13. Puis il est écrit : « Ces hommes se levèrent pour partir. » Gen 18/16.

 

Alors ? était-ce des anges, L’Eternel ou des hommes ?

 

C’était Dieu qui se manifeste comme Il le veut sans nous en demander la permission ou si Ses apparitions concordent avec nos doctrines étriquées.

 

Au verset suivant, on comprend que ces hommes étaient l’Eternel. Gen 18/17. Mais pour saisir ces choses, il faut avoir un esprit fluide qui se glisse dans le monde spirituel. Les esprits rigides, doctrinaires, ne peuvent comprendre ces choses, ils se bloquent. Et pour avoir un semblant d’explication à donner, ils se fabriquent des doctrines qui ne tiennent pas la route. Mais, à force de répéter toujours les mêmes hérésies aux gens, ils finissent pas les croire.

Quand Moïse écouta la voix qui lui parlait du Buisson, cette voix lui dit : « Je Suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob ». Il est écrit que Moïse se cacha le visage parce qu’il craignait de regarder Dieu Gen 3/6.


A Josué L’Ange se présenta comme le chef de l’armée de l’Eternel. Josué se prosterna devant lui Josué 5/14. L’Ange ne lui dit pas de se relever car cet ange était Jésus.

 

Par contre, quand un ange se présenta à Jean et que Jean se prosterna, l’ange lui dit de se relever car il n’est permis de se prosterner que devant Dieu. Apoc 19/10 et Apoc 22/8-9.

 

Jésus dit que celui qui est près de Lui est près du feu. Il est aussi dit que Dieu est un feu dévorant Héb 12/29.

Jésus est Dieu.

 

Il n’est pas la troisième personne de la trinité pour la simple raison que la trinité n’existe pas. Dieu est Un. Et Il se manifeste dans Sa création comme Il le veut. Il est venu en chair pour habiter avec nous pendant un temps. Cela ne l’empêchait pas d’être partout en même temps. La meilleure illustration de cela se trouve lors du baptême de Jésus. Jésus est dans l’eau, la voix de Dieu vient du ciel et la colombe descend sur Jésus.Matt 3/16-17.

 

Les trinitaires trouvent ici la plus belle manifestation de la trinité. Par contre un homme qui se tient près de Jésus, de La Parole, y trouve que Dieu est omniprésent.

 

Dieu est illimité. Il est omniprésent. Il peut donc être :

  Jésus le Fils dans l’eau,

   la voix qui parle depuis le ciel

   la colombe qui descend sur le Fils.

 

 Et j’affirme qu’au même moment, Dieu était présent partout dans l’univers entier.

Jésus est le Nom de Dieu.

 

Jésus a dit au Père : « Je leur ai fait connaître Ton Nom. » Jean 17/26


Question :


Dites moi quel est le Nom du Père que Jésus-Christ nous a fait connaître ?


Pourquoi ne voulez-vous pas comprendre que celui qui voyait Jésus voyait le Père ? Jean 14/9.

 

Pourquoi ne voulez-vous pas croire que le Fils qui nous a été donné est appelé PERE  Esaïe 9/5.

 

Il est normal que Dieu avec nous, Emmanuel, ait été limité à cause de la chair. Il priait donc le Père qui est au Ciel, c’est-à-dire Celui qui est illimité. Je ne vois pas dans ce fait que Jésus ait été une personne Divine à part du Père. Je vois qu’Il avait momentanément quitté sa gloire qu’Il avait avant d’avoir été créé dans ce petit corps humain.

Le Père est en dehors de Sa création. Jésus est Dieu qui se manifeste dans la création.

 

Le Fils est le Dieu qui sauve et il n’y en a pas d’autre que Lui. (C’est la signification du Nom de Jésus)

Adorer la trinité est une erreur. Cette erreur sera pardonnée aux ignorants que les religions ont trompés. Mais ceux qui connaissent la vérité et endurcissent leur cœur pour continuer dans leur hérésie, ceux-là auront à souffrir quelques coups selon Luc 12/47-48.


Etre près de Jésus c’est être près de La Parole Vivante, c’est être près de Dieu, près du feu qui ne consumait pas le Buisson. C’est être dans le Royaume de Dieu.

 

Etre près de La Parole Vivante, c’est vivre selon cette Parole au plus près de notre compréhension en sachant qu’Elle nous emmène toujours plus loin. Cette Parole n’a pas encore fini de parler. Tout ce qu’Elle dit, tout ce que Dieu dit encore de nos jours est en total accord avec ce que nous pouvons trouver dans les Saintes Ecritures.

Si une parole vient à un homme et qu’elle n’est pas en accord avec les Saintes Ecritures, c’est qu’elle est un feu étranger. Nomb 3/4.

 

Maintenant, réalisez bien que ceux-là mêmes qui ont influencé la Chrétienté avec leur trinité, l’ont aussi influencé avec le faux baptême des bébés. Cette doctrine du baptême des bébés est un feu étranger autant que la doctrine de la trinité. Ce sont les mêmes qui ont introduit l’idolâtrie La Réforme et le mouvement évangélique ont rejeté beaucoup de ces croyances hérétiques, mais malheureusement, ils ont gardé la trinité.

 

Il n’y a qu’un seul Dieu qui se manifeste comme Père-Créateur comme Buisson-ardent, comme l’Ange de l’Eternel, comme le Fils, comme le Saint-Esprit. C’est le seul et même Dieu. Jésus est Dieu. Il n’est pas le fiston de Dieu légèrement inférieur à son Père Tout-Puissant Le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu. Le Saint-Esprit est Dieu. Il n’est pas une émanation du Père.

 

Jésus-Christ a donné l’ordre de baptiser les disciples en un seul Nom : le Sien. C’est ce qu’on donc enseigné les disciples : « Soyez baptisés au Nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés. » Actes 2/38.Son Nom est celui du Père et donc du Fils et évidement du Saint-Esprit puisque ces trois ne sont qu’une seule et même Personne : DIEU.

C’est pourquoi les théologiens sont contraints de commettre siècle après siècle la même faute de grammaire en recopiant scrupuleusement Matt 28/19.

 

Si  nous devions être baptisé au nom du Père et au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit, cela ferait trois noms. Pourquoi les théologiens continuent-ils à recopier Matt 28/19 en écrivant « au nom » au singulier ? Ils doivent le faire par honnêteté devant les Ecritures-Saintes car c’est dans LE nom (au singulier) de Jésus qui est Père, Fils et Saint-Esprit que nous devons être baptisés.

 

Quand on ne veut pas se tenir à la vérité, on est près à commettre des choses incroyables, comme celle d’écrire au singulier deux mots qui devraient être écrit au pluriel. Mais ce n’est pas là le plus grave ! Le plus grave, c’est que toute personne qui ne croit pas dans leur trinité est considérée par eux comme un hérétique et se trouve donc excommunié.

Je préfère rester près du feu et être dans le Royaume, plutôt que de m’éloigner de La Parole et me trouver hors du Royaume. C’est pourquoi je suis sorti du milieu d’eux Apoc 18/4.


Etre  loin de Jésus, c’est aussi rejeter d’autres de Ses Paroles. C’est ne pas conformer sa vie à Son enseignement. C’est vivre comme on veut tout en se disant chrétien. C’est aussi faire de bonnes œuvres qu’on aime faire, en méprisant celles que Dieu ordonne.

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 23:08

Jésus a dit :

Celui qui s’est fait riche,

Qu’il se fasse roi ;

Et celui qui a le pouvoir,

Qu’il renonce !

 

Commentaire:

 

Ce que Jésus dit est toujours très cohérent. Il dit au Logion 110 : « Celui qui a trouvé le monde s’est fait riche, qu’il renonce au monde.»

Nous avons vu dans les Logia 56 et 80 ce que signifie trouver le monde. Voyons maintenant ce que c’est que de se faire riche.

La vraie richesse est de connaitre la Vérité, Jésus. Jean 17/3. Celui qui connaît la Vérité est affranchi. Jean 8/32. Se faire riche, c’est non seulement connaître que nous sommes issus de Dieu, c’est approfondir cette connaissance. Plus tu connais la vérité, plus tu es libre. Un roi est libre car il règne. Celui qui parfait sa connaissance de Jésus qui vit en lui, devient un régnant sur sa propre existence Gal 5/22. Il n’est plus l’esclave de Mamon, ni du prince de ce monde. Il peut renoncer au monde car il en a le pouvoir. Ceux qui n’approfondissent pas cette connaissance de Jésus-Christ en eux, se font quelques illusions quant à leur liberté vis-à-vis de ce monde. C’est pourquoi la liberté d’un enfant de Dieu, choque si souvent les esprits religieux. Ils ne comprennent pas comment il est possible qu’un enfant de Dieu se permette telle ou telle chose.  Il est vrai que nous sommes appelé à la liberté, mais ne profitons pas de cette liberté pour faire n’importe quoi, et par amour renonçons à notre liberté Gal 5/13.

Maintenant, un enfant de Dieu est libre du jugement des autres 1 Cor 4/3. Mais doit faire attention de ne pas être une pierre d’achoppement sur le chemin des gens. Rom 14/13. Alors dans certains cas, par amour, il renoncera à sa liberté. Il sera parfois traité d’hypocrite s’il est surpris faisant certaines choses en public et d’autre en privé et avec ceux qui le connaissent intimement.

Par exemple, il ne boira pas de vin devant certains chrétiens qui sont sous une loi religieuse et il en boira avec d’autres qui, comme lui, sont libres à l’égard de cette loi. Il fréquentera des gens de mauvaise vie Marc 2/16, il se documentera sur leur façon de penser et de vivre afin de pouvoir se faire tout à tous afin d’en attirer le plus grand nombre au salut 1 Cor 9/22. Il paraîtra louche à ceux qui s’attendent à de l’austérité de sa part. Il sera critiquable à cause de sa liberté. Celui qui est libre en Jésus-Christ doit donc prendre garde de ne pas choquer les faibles. Le libre, le fort, se fera donc faible avec les faibles. 1 Cor 8/9-13.

C’est une gymnastique assez pénible et qui est souvent dangereuse pour la bonne réputation.  Il nous faut aussi faire attention aux faux frères en cela. Paul disait : « Tout cela à cause des faux frères, des intrus qui s’étaient introduits parmi nous pour épier la liberté que nous avons en Jésus-Christ, avec l’intention de nous asservir. Gal 2/4.

Voilà ce que signifie : « Et celui qui a le pouvoir, qu’il renonce ! » heureusement, quand nous serons délivré de notre corps de chair, que nous serons avec Jésus dans le Royaume des Cieux, nous pourrons tous ensemble être libres. Ceux qui se seront introduit sans être revêtus d’ habit de noces seront jetés dehors et nous resterons libres, avec Le Roi des rois que nous sommes. Matt 22/11-14.

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 23:19

Jésus a dit :

Celui qui a connu le monde

A trouvé le corps ;

Mais celui qui a trouvé le corps,

Le monde n’est pas digne de lui.

 

Commentaire

Ce logion 80 est mot pour mot le même que le Logion 56. Il n’y a qu’un mot qui change. Le mot « cadavre » est remplacé ici par « corps ». Il doit donc y avoir une différence de compréhension, puisqu’il y a une différence entre un cadavre et un corps.

Jésus dit que, comme Lui, nous sommes dans ce monde mais que nous ne sommes pas de ce monde. Jean 17/14. D’où sommes-nous ? Nous sommes d’un autre monde, du monde spirituel. Notre monde est celui de l’Esprit. Quand nous sommes venus dans ce monde nous sommes venus nous enfermer dans un corps, dans la limitation, dans ce système où tout a un début et donc une fin.

Il y a, en particulier, un début et une fin à chaque journée. Quand nous dormons, nous sommes dans l’indifférence par rapport au monde. Quand nous nous réveillons, nous prenons conscience de notre monde, du monde qui nous entoure.

Si tu connais le monde, si tu as une relation privilégiée avec ce monde, tu as trouvé un corps : le tient. Avec ton corps tu entres en contacte avec le monde, tu le connais. Et tu te rends vite compte que tout porte la mort en soi-même ici-bas. Connaître le monde, c’est surtout connaître la folie des gens, leur ingratitude, leur légèreté, leur bêtise qui les rend méchants, tu vois les compromissions, la corruption, les prétentions et les inconséquences qui règnent en maître.

Voilà ce que tu connais en connaissant le monde ; par contre, la vie éternelle c’est connaître Dieu et sa manifestation dans ce monde. La manifestation de Dieu dans ce monde, c’est Jésus-Christ en nous, Emmanuel, Dieu avec nous.  Trouvé le corps, c’est trouvé son propre corps, le matin en se réveillant ; celui qui utilise son corps selon La Volonté de L’Esprit qui est en lui, parvient à  la pleine conscience que le monde n’est pas sa patrie, il se sait plus que ce corps qu’il trouve chaque matin à son réveille. Il se sait esprit éternel. Alors il rompt la communion avec l’esprit du monde pour se comporter, encore en jour, selon La Volonté  de l’Esprit-Saint qui est en lui. A chaque jour suffit sa peine. Matt 6/34.

Il se comporte comme une personne qui sait d’où elle vient et où elle va. Il a trouvé le monde et il se rend compte que ce monde n’est pas digne de lui ; il n’aspire qu’à une chose : Vivre plus haut, dans le Royaume de Dieu.

Un jour, ce que tu es consciemment dans ton corps ici-bas, sera manifesté dans la réalité et tu vivras dans le Monde du Seigneur des esprits, débarrassé des limitations frustrantes qui nous sont momentanément imposées sur cette pauvre planète. 1 Jean 3/2.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 06:47
 

Une femme dans la foule Lui dit :

Bienheureux le ventre qui T’a porté

Et les seins qui T’ont nourri !

Il lui dit :

Bienheureux ceux qui ont entendu le Verbe du Père,

L’ont gardé en vérité !

Car il y a des jours où vous direz :

Bienheureux le ventre qui n’a pas conçu

Et les seins qui n’ont pas donné de lait !

 

 

 

Commentaires:

Jésus a dit toutes ces choses. Nous les trouvons dans l’Evangile de Luc aux chapitres 11 et 23. Luc 11/27-28, Luc 23/29. Il y a toujours eu des gens sentimentaux autour de Jésus. Cette femme était très sincère, elle reconnaissait que Jésus n’était pas un homme ordinaire et elle se réjouissait en Sa présence. Elle pensait à la maman de cet homme si spécial. Cette sorte de sentiments n’est pas mauvaise, mais elle peut le devenir. Les religieux se sont servis des sentiments des gens du peuple pour détourner leur attention de Jésus et la placer sur Sa maman, Marie. La pauvre !

Marie n’a jamais pensé qu’une telle chose pourrait se produire. A sa résurrection elle sera horrifiée de voir ce qui a été fait en son nom jusqu’à aujourd’hui. L’idolâtrie prend sa naissance dans les sentiments qui se dérèglent. A cette brave femme qui lança ces paroles, Jésus répondit que celui qui est vraiment bienheureux, c’est celui qui écoute la Parole de Dieu et la met en pratique. 

Jésus sait que les sentimentaux vivent dans une sorte de rêve. Mais Il les avertit que les rêves deviennent parfois des cauchemars. Ceux qui écoutent La Parole de Dieu sont au courant et se préparent à des jours difficiles. Les sentimentaux s’imaginent que le « bon-Dieu » ne laissera pas le mal prendre le dessus sur cette terre. Ils s’illusionnent. Dieu a dit que les choses s’envenimeraient et qu’à la fin du temps des nations il deviendrait de plus en plus difficile de suivre Jésus fidèlement tant la méchanceté deviendrait monnaie courante.

Nous sommes arrivés à cette époque où les enfants sont rebelles à leurs parents et à toutes autorités établies. Souvent leur révolte est justifiée, car les parents s’étant éloignés de Dieu se conduisent mal et les gens qui dirigent les nations sont de plus en plus vils.

Nous en sommes au point où dans de nombreuses régions du globe les femmes ont peur de mettre des enfants au monde sachant qu’ils deviendront certainement de la chair à canon. Et dans les pays dits civilisés, on ne voit plus de grande famille. Les gens ont peur de l’avenir. Nous sommes en guerre contre les forces du mal. Il y a toujours eu des violences, mais de nos jours, nous en entendons parler et cela crée un sentiment d’insécurité qui se développe de plus en plus. Jésus avait dit « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, gardez-vous de vous alarmer… » Matt  24/6.

Nous sommes avertis. Nous sommes enfants de Dieu et les Paroles de notre Père sont notre réconfort. Alors que le monde a peur et fait tout pour oublier sa peur, nous restons dans le calme et la confiance en nous confiant à Jésus notre Sauveur.

Nous vivons selon les ordonnances de Dieu  comme si Jésus revenait dans une heure. Mais nous faisons des projets comme s’Il devait revenir dans 150 ans.

Ainsi nous pouvons être heureux dans ce monde, mais non pas à cause de sentiments positifs basés sur la psychologie humaine. Nous vivons heureux dans ce monde à cause des promesses fermes de notre Dieu Tout-Puissant.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 06:47
 

Une femme dans la foule Lui dit :

Bienheureux le ventre qui T’a porté

Et les seins qui T’ont nourri !

Il lui dit :

Bienheureux ceux qui ont entendu le Verbe du Père,

L’ont gardé en vérité !

Car il y a des jours où vous direz :

Bienheureux le ventre qui n’a pas conçu

Et les seins qui n’ont pas donné de lait !

 

 

 

Commentaires:

Jésus a dit toutes ces choses. Nous les trouvons dans l’Evangile de Luc aux chapitres 11 et 23. Luc 11/27-28, Luc 23/29. Il y a toujours eu des gens sentimentaux autour de Jésus. Cette femme était très sincère, elle reconnaissait que Jésus n’était pas un homme ordinaire et elle se réjouissait en Sa présence. Elle pensait à la maman de cet homme si spécial. Cette sorte de sentiments n’est pas mauvaise, mais elle peut le devenir. Les religieux se sont servis des sentiments des gens du peuple pour détourner leur attention de Jésus et la placer sur Sa maman, Marie. La pauvre !

Marie n’a jamais pensé qu’une telle chose pourrait se produire. A sa résurrection elle sera horrifiée de voir ce qui a été fait en son nom jusqu’à aujourd’hui. L’idolâtrie prend sa naissance dans les sentiments qui se dérèglent. A cette brave femme qui lança ces paroles, Jésus répondit que celui qui est vraiment bienheureux, c’est celui qui écoute la Parole de Dieu et la met en pratique. 

Jésus sait que les sentimentaux vivent dans une sorte de rêve. Mais Il les avertit que les rêves deviennent parfois des cauchemars. Ceux qui écoutent La Parole de Dieu sont au courant et se préparent à des jours difficiles. Les sentimentaux s’imaginent que le « bon-Dieu » ne laissera pas le mal prendre le dessus sur cette terre. Ils s’illusionnent. Dieu a dit que les choses s’envenimeraient et qu’à la fin du temps des nations il deviendrait de plus en plus difficile de suivre Jésus fidèlement tant la méchanceté deviendrait monnaie courante.

Nous sommes arrivés à cette époque où les enfants sont rebelles à leurs parents et à toutes autorités établies. Souvent leur révolte est justifiée, car les parents s’étant éloignés de Dieu se conduisent mal et les gens qui dirigent les nations sont de plus en plus vils.

Nous en sommes au point où dans de nombreuses régions du globe les femmes ont peur de mettre des enfants au monde sachant qu’ils deviendront certainement de la chair à canon. Et dans les pays dits civilisés, on ne voit plus de grande famille. Les gens ont peur de l’avenir. Nous sommes en guerre contre les forces du mal. Il y a toujours eu des violences, mais de nos jours, nous en entendons parler et cela crée un sentiment d’insécurité qui se développe de plus en plus. Jésus avait dit « Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, gardez-vous de vous alarmer… » Matt  24/6.

Nous sommes avertis. Nous sommes enfants de Dieu et les Paroles de notre Père sont notre réconfort. Alors que le monde a peur et fait tout pour oublier sa peur, nous restons dans le calme et la confiance en nous confiant à Jésus notre Sauveur.

Nous vivons selon les ordonnances de Dieu  comme si Jésus revenait dans une heure. Mais nous faisons des projets comme s’Il devait revenir dans 150 ans.

Ainsi nous pouvons être heureux dans ce monde, mais non pas à cause de sentiments positifs basés sur la psychologie humaine. Nous vivons heureux dans ce monde à cause des promesses fermes de notre Dieu Tout-Puissant.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 18:34

Jésus a dit :

Pourquoi battez-vous la campagne ?

Pour voir un roseau agité par le vent

Et pour voir un homme

Ayant sur lui des vêtements délicats ?

Là sont vos rois et vos grands ;

Ceux-là ont sur eux des vêtements délicats

Et ils ne pourront connaître la vérité.

 

 

Commentaire :

Dans l’évangile de Matthieu, Jésus parle de Jean le baptiste et dit que Jean est plus qu’un prophète. Il est Elie qui devait venir.  Matt 11/14.

Jean le baptiste n’avait pas des vêtements fins. Il était vêtu de peau de bêtes. Pourquoi les gens battaient-ils la campagne ? Pour aller se réjouir un moment à la lumière de Jean. Jean 5/35. Les gens sont comme ça ! Ils aiment se réjouir un moment à la lumière. Ils vont courir ça et là pour voir un prédicateur qui fait des miracles. Mais sortis de là , ils reprennent leur vie d’avant. Au plus, ils accepteront une doctrine, mais pas un changement radical de vie.

Dans ce Logion 78, il n’est pas dit si Jésus parle de Jean le baptiste. Il est juste dit que ce qui vient de Dieu ne frappe pas le regard des charnels. Luc 17/20. Nous n’avons pas à chercher ce qui vient de Dieu en dehors de nous. Ce qui est de Dieu est en nous ou il n’y est pas. Et s’il n’est pas en nous, nous perdons notre temps à le chercher en dehors. Nous n’avons pas à chercher Dieu, c’est Lui qui nous cherche, car c’est Lui qui nous aime en premier. Lorsqu’Il se révèle enfin à nous, nous Le reconnaissons. Et celui qui cherche Dieu ne s’y trompera pas. Dieu ne se trouve pas dans les religions ballottées par le vent (les modes) du moment. Ni auprès des dignitaires revêtus somptueusement. Maintenant, il faut dire que le fait de porter des vêtements délicats n’empêche personne de connaître la vérité, mais il faut reconnaître que si vous jugez à l’apparence, vous ne trouverez pas la vérité. Dieu est un Dieu qui se cache. Esaïe 45/15. Et seuls ceux qui Le cherchent là où Il se cache, Le trouve. Matt 7/8.

En fait Jésus dit « Pourquoi battez-vous la campagne ? Vous avez raison de la battre, mais pas pour aller voir, chercher La Vérité. Vous devez battre la campagne pour aller montrer Dieu qui vit en vous, qui se cache en vous ».

Connaître la vérité, ce n’est pas connaître la doctrine juste, ni connaître tous les arguments qui dénoncent le mensonge. Connaître la Vérité, c’est avoir une relation intime avec Dieu et Son Fils par Le Saint-Esprit qui vit en vous. Jean 17/3. Si vous avez le Saint-Esprit, c’est que vous êtes à Lui. Rom 8/9.

La vérité ne se trouve pas à l’extérieur de vous Logion 3. Elle est en vous et en ceux qui aiment la vérité. Ceux qui reçoivent la vérité avec joie font la preuve de leur identité divine. Les autres, ceux qui ne veulent pas croire la vérité (Jésus est la vérité). Or, à ceux qui ne veulent pas croire Jésus, la vérité, Dieu envoie un esprit d’égarement afin qu’ils croient le mensonge. 2 Tess 2/10-12.

C’est ainsi que ceux qui aiment le mensonge croient qu’il est la vérité. C’est ainsi qu’ils en arrivent à accuser Jésus-Christ, disant qu’il a un démon. C’est aussi par le même chemin qu’ils se ruent sur les enfants de Dieu et les accusent à tort de toutes sortes d’horreurs. Matt 5/11.  C’est ainsi qu’ils persécutent Jésus en persécutant les enfants de Dieu. Ils font comme Paul qui persécutait jésus en persécutant les Chrétiens. Actes 9/4.

Quand ils s’attaquent aux enfants de Dieu (Juifs ou Chrétiens), ils s’attaquent à Dieu et leur sort sera terrible car c’est à la prunelle de Dieu qu’ils touchent. Zach 2/8. Héb 10/31.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 09:55

Jésus a dit :

Je Suis La Lumière qui est sur eux tous.

Je Suis Le Tout.

Le Tout est sorti de Moi,

Et Le Tout est parvenu à Moi.

Fendez du bois, Je Suis là ;

Levez la pierre,

Vous Me trouverez là.

 

Commentaire.

 

Jésus s’identifie clairement à Dieu. Il prononce le Nom que Dieu s’était donné au buisson ardent : JE SUIS. Exode 3/15. Et Il dit qu’Il est Lumière comme en Jean 1/4 et 9. Dans le Logion 83 Il nous en dit plus sur le fait qu’Il est Lumière.

Dans Jean il est écrit qu’Il est La Parole. Jn 1/1. Mais il faut savoir que La Parole est une expression de Dieu dans le monde créé. C’est en tant que Parole que Dieu se manifesta dès le commencement, mais, avant le commencement, Dieu est Lumière, (Energie, Puissance). Dieu est.

Dieu, La vérité, s’exprime par La Parole, par le Fils. Mais cette expression appartient au monde relatif, et s’exprime donc en terme dualiste.

 Par contre la Lumière et Sa Source ne sont qu’Un et celui qui reconnait la Lumière est un avec la Lumière.              

Maintenant, ceux qui viennent de La Lumière viennent à la Lumière. C’est ce que Jésus dit dans Jean 3/ 20-21. Alors que nous étions perdus dans le péché, nous étions dans les ténèbres, mais nous étions de La Lumière, de Dieu, prédestinés au salut par Dieu dès avant le création du monde.

Ce que nous faisions en tant que perdus, même le mal, était fait en Dieu. Le mal que nous faisions a permis à Dieu de se montrer compatissant. Il a voulu cela. Il a permis que nous soyons momentanément perdus afin de pouvoir se manifester comme Sauveur. Si personne n’avait été perdu, Dieu n’aurait jamais été sauveur dans la réalité. Il ne l’aurait été que virtuellement, puisqu’Il est tout. (virtuel signifie : ce qui n’est qu’en puissance (lumière) ; potentiel, possible.)

Voilà pourquoi Jésus dit que nos œuvres étaient faites en Dieu et que nous faisions la vérité. Jean 3/21.

Nous étions perdus par Dieu sur cette terre. Mais Il est venu nous chercher et Il s’est révélé à tous. Ceux qui ne sont pas de la Lumière ne sont pas venus à Lui.

Par contre, ceux qui étaient de La Lumière dès l’origine, sont venus à La Lumière. Nos œuvres mauvaises ont été dévoilées devant Lui. Nous avons imploré Sa miséricorde et Il nous a pardonnés. Ainsi, là où le péché abondait, la grâce a surabondé à la Gloire de Dieu Rom 5/20.

Rien n’existe sans qu’Il l’ait voulu. C’est une chose que les sentimentalistes ont de la peine a admettre.

Dans le Tout créé, Dieu trie et ne prend que ce qu’Il veut conserver dans l’éternité. Matt 13/47-50.Le reste à été créé pour être détruit. Il a tout fait pour un but, même le méchant pour le jour du malheur. Prov 16/4.

La Lumière est sur tous. Mais seuls à ceux qui la reçoivent, Il donne le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Jean 1/12.

Dieu a tant aimé le monde (tous) qu’Il a donné Son Fils unique (La Lumière) afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle. Jean 3/16.

Mais qui vient à la Lumière ?

Ceux qui sont de La Lumière, les prédestinés au salut Eph 1/4-5. Logion 50.

Puis, Jésus affirme que, non seulement il est Tout, mais qu’Il est partout, en tout. 

Jésus est-Il les pierres, est-Il le bois ? Non, Il est dans le bois et dans les pierres. Réfléchissons : les pierres, comme le bois et tout le reste, ne peuvent avoir d’existence sans Lui. Mais il est clair qu’Il est beaucoup plus que ce qu’Il a créé. Ce qu’Il a crée est une manifestation de Lui. Une partie de cette manifestation cessera d’exister après que le tri aura été fait. Matt 24/31, Matt 25/31-46.

Puis Il fera un nouveau ciel et une nouvelle terre. Apoc 21/1.

Dans un vocabulaire informatique, on peut dire que tout ce que Dieu a créé, existe dans un monde virtuel. Car tout cela est issu de Lui, mais n’est pas Lui. Il est en tout, mais est plus que tout ce qu’Il a créé. Ce qui est virtuel est propre à tromper par une fausse apparence. Dieu se voit dans la nature, mais Il est surnaturel. En effet, ce qui chez Lui est invisible, Sa Puissance éternelle et Sa Divinité, se voit fort bien depuis la création du monde, quand l’intelligence le discerne par ses ouvrages. Rom 1/20.

Encore faut-il faire fonctionner son intelligence. L’insensé dit qu’il n’y a pas de Dieu. Ps 53/2.

Ceux qui sont de la Lumière ont le pouvoir de faire ce qu’Il faisait parce qu’Il se montre en nous, par nous. Jean 14/12. A nous de démontrer cela par des actes de foi qui glorifient Son Nom. Car en Vérité, en Jésus, nous sommes appelés à régner sur tout. Logion 2,  Apoc 3/21, 2 Tim 2/12. C’est à nous que revient le devoir de faire les choses qu’Il a faites. Si nous ne les faisons pas, ce sont les pierres qui les feront. Luc 19/40.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article

Articles Récents