Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site

(photo:Tl Osborn prie pour Michel Genton; 2005)     
                     Né en 1950 dans le canton de Vaud, en Suisse, Il se converti  en 1968, lors d'une réunion d'évangélisation à Lausanne, à "la maison du peuple" . Il y voit les premières guérisons miraculeuses avec Raphaël Duval, le prédicateur gitan qui l'invite à prier pour les malades. Il fait  plus tard, ses études à l'école biblique des assemblées de Dieu  à Bièvres puis à celle de Nogent sur Marne. Il fut évangéliste  dans les café-bars  parisiens de "Teen-Challenge".  Il fut ordonné pasteur le 7 novembre 1979,  par Tl Osborn à Tulsa en Oklahoma. Deux ans auparavant, il décidait d'ouvrir sa maison, qui est toujours, aujourd'hui une communauté biblique.Il y écrit plusieurs ouvrages ( voir www.revelationbible.com).Depuis février 2001, il manifeste un ministère impressionnant de conversions et de guérisons en Afrique.

Michel Genton


Chaque semaine,  le pasteur Michel Genton, commente pour vous, un nouveau logion.
Le logion (fragment ; « petit mot » en grec)
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 14:31

Jésus a dit :

Celui qui connaît le Tout,

S’il est privé de lui-même,

Est privé du Tout.

 

 

Commentaire:

 

 

Ceux qui n’ont pas saisi que Dieu est le Tout, ne peuvent pas saisir la profondeur de ces paroles.  Que peut-il y avoir en dehors de Dieu ? Il n’y a rien.

Tout ce qui existe est sorti de Lui.  Tout a été créé dans un but, même le méchant pour le jour du malheur. Prov 16/4.

 

Le méchant qui connaît le Tout, c’est le diable Job 1/6. C’est aussi les démons. Jac 2/19.

 

Sur terre il y a aussi des gens qui connaissent Dieu, mais s’en sont détournés. Se détournant de Dieu , ils se détournent d’eux mêmes, ils se perdent eux-mêmes. Leur condition est pire que s’ils n’avaient jamais connu Dieu. Jean 5/14. 2 Pierre 2/20.

 

Celui qui a connu Dieu et qui s’en est détourné est privé de tout. Car en dehors de Dieu, il n’y a rien, et il le sait très bien.

 

Que faire quand on est dans cette position pénible ?

 

C’est de croire dans l’amour infini de Dieu ; c’est de croire que sa miséricorde dure à toujours. C’est faire preuve d’humilité et revenir dans le troupeau de ceux qui suivent Jésus. Il ne rejette pas celui qui vient à Lui.

 

Mais on ne peut pas prétendre l’aimer et ne pas aimer ceux qu’Il a créés à Son image.

 

Il faut alors que celui qui veut revenir à Dieu, commence par revenir vers ceux pour lesquels Jésus a versé Son Sang précieux. Ne pas aimer l’Eglise  n’est pas un bon signe. Comment pourrait-on être membre du corps de Christ, sans aimer les autres membres du corps de Christ ? Se ranger au côté du Tout, c’est prendre sa place dans les rangs de l’Eglise ; L’Eglise est ce que Jésus construit sur terre. Ne pas aimer l’Eglise, c’est ne pas aimer ce que Jésus est en train de construire. Alors bien sûr, l’église n’est pas parfaite du fait que les gens qui la composent sont en progression constante vers la perfection. Mais avec la bonne volonté de tous, elle tend à devenir parfaite pour la plus grande gloire de Dieu.

 

 

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 22:24

Jésus a dit :

Montrez-Moi la pierre

Que les bâtisseurs ont rejetée :

C’est elle, la pierre d’angle.

 

 

Commentaires:

 

Le prophète Zacharie avait parlé de l’existence de cette pierre.

 

 Elle a sept yeux et quelque chose est gravé dessus. Zach 3/9.

 

 Les sept yeux de la pierre sont les sept regards sur les sept périodes de l’histoire de l’Eglise. Sept regard prophétiques écrits en Apoc 2 et 3.

 

Nous savons que ces sept regards prophétiques annoncés se sont manifestés en tant qu’envoyés de Dieu . Ces envoyés de Dieu sont appelés anges et aussi des étoiles. Apoc 1/20.

 

Ce sont ces hommes de foi qui ont été envoyés (ange signifie envoyé) sur terre pour influencer les sept périodes de l’Eglise

 

 Ils sont des yeux car ils ont vu prophétiquement ce qui allait se produire dans l’Eglise jusqu’au retour de Jésus.

 

Ils sont des étoiles parce qu’ils ont donné la lumière juste, dans les ténèbres de leur époque. Apoc 1/20.

 

Ce qui est gravé sur la pierre aux sept yeux, qui est Jésus-Christ, c’est Son Histoire sur terre. Cette histoire était écrite bien avant que Jésus ne vienne sur terre. Car le salut était déjà chose accomplie dans les lieux célestes bien avant la fondation du monde.   Apoc 13/8.  L’Agneau de Dieu immolé dès la fondation du monde.

 

Il suffit, pour reconnaître la pierre d’angle, de regarder le comportement des religieux à Son égard. C’est ce que Jésus dit là. Ils rejettent la pierre d’angle.

 

Actes 4/11. C’est Lui la pierre rejetée par vous, les bâtisseurs, elle est devenue la principale pierre de l’angle.

 

Eph 2/20 nous parle aussi de la pierre d’angle de la Communauté dont les apôtres et les prophètes sont le fondement.

 

Jésus est la pierre de faîte qui couronne le Tout. Il a été rejeté par les religieux de Son époque terrestre et Il continue d’être rejeté par les religieux d’aujourd’hui. Ils se sont organisés et rejettent ce que Jésus-Christ dit et fait par Ses serviteurs authentiques. Vous voulez savoir où se trouvent les pierres importantes de ce que Dieu construit de nos jours ?  Allez les chercher parmi les gens nés de nouveaux qui sont rejetés par les religieux.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 21:25

Il a dit :

Un homme fortuné avait une vigne.

Il la donna à des cultivateurs

Pour la travailler

Et pour en recevoir le fruit de leurs mains.

Il envoya son serviteur

Pour recevoir des cultivateurs

Le fruit de sa vigne.

Ils s’emparèrent de son serviteur,

Ils le frappèrent ;

Un peu plus, ils l’auraient tué.

Le serviteur s’en alla.

Il le dit à son maître.

Son maître dit :

Peut-être ne l’ont-il pas connu.

Il envoya un autre serviteur ;

Les cultivateurs le frappèrent aussi.

Alors le maître envoya son fils ;

Il dit :

Peut-être le respecteront-ils, mon fils.

Comme ces cultivateurs-là connaissaient

Que c’était lui l’héritier de la vigne,

Ils se saisirent de lui et le tuèrent.

Que celui qui a des oreilles entende !

 

 

 

 

Commentaires


Jésus-Christ parlait à des gens qui ne connaissaient pas, comme nous, ce qui allait se produire. Jésus, Lui, le savait très bien. Il savait que les dignitaires religieux allaient le tuer. Autrefois, leurs pères avaient malmené et souvent tué les serviteurs que Dieu leur avait envoyés. Les Siens ont connu, plus tard, que Jésus savait décidément toutes choses.  Mais il y a plus !

Cette parabole était destinée à la foule, à tout le monde. C’était un message exotérique. Il ne comportait pas la profondeur qui elle, n’était réservée qu’aux initiées, aux disciples. Le message que Jésus donnait à Ses disciples était ésotérique.

 

Exotérique = destiné à tous

Esotérique = destiné aux adeptes.

 

Aux Siens, Il ne disait pas que Dieu  pouvait être étonné de la réaction des cultivateurs. Il ne disait pas non plus que Dieu faisait des suppositions. Marc 12/6 ainsi que Luc 20/13  laissent aussi croire que Dieu pensait que les religieux respecteraient Son Fils.

Nous savons bien que Dieu sait tout.

Que conclure ? Et bien… que Jésus parlant aux non-initiés, n’abordait pas directement la prédestination de toutes choses. Il laissait planer l’idée du libre-arbitre. Pourquoi ? Parce que l’histoire qui se passe sur cette terre est une histoire qui met en scène deux rivaux. Dieu et le diable issu de Dieu. Le diable a ses enfants qui sont de sa nature et qui n’ont pas à savoir tout ce qui se sait dans le camp de Dieu et de Ses enfants. Maintenant, ces choses sont révélées et mises à la portée de tous. La réalité n’est plus cachée. Mais elle demeure obscure au commun des mortels. Ne comprennent que ceux à qui cela est donné. Ceux qui ne comprennent pas sont ceux qui n’acceptent pas que Dieu est omniprésent, dans le temps, omniscient et omnipotent. Dieu sait tout non pas parce qu’Il a le pouvoir de tout savoir. Il sait tout parce que tout a été organisé par Lui. Le but de cet affrontement entre le bien et le mal sur terre est l’élimination de la dualité. Dieu est Un. Depuis qu’Il a créé, il y a Deux. C’est –à-dire : il y a Lui ET la création.

Dans ce qu’Il a créé, se retrouve la dualité. Le haut et le bas. La droite et la gauche. Le passé et le présent. Dieu veut éliminer cette dualité que nous retrouvons d’ailleurs en nous-même.

Par exemple : Dieu est présent dans le passé et dans le futur. Nous, nous ne sommes présents que dans le présent qui est un point infime et inconfortable  entre le passé et le futur.

Dieu veut éliminer cet inconfort de la dualité. Vous me direz : « Il n’avait pas besoin de créer ! » Je réponds : « oui, Il devait créer, car tant qu’Il n’avait pas créé, Il n’était pas Dieu ». Dieu signifie « OBJET D’ADORATION » La Bible nous dit qu’avant la création, Il EST. Depuis qu’Il a créé, Il est devenu l’objet de notre adoration. Et Il avait besoin de cela. Jésus le dit : « Dieu cherche des adorateurs en Esprit et en Vérité ». Voilà pourquoi Dieu créa. Le fait qu’Il créa, engendra la dualité. Mais Dieu et Ses serviteurs luttent contre cette dualité et en seront finalement vainqueurs. Ainsi Dieu épousera Son face à face semblable. L’Epouse de Christ, les fidèles de Son Eglise, sont Ses adorateurs inconditionnels qui répondent à Son amour inconditionnel. Dieu finira par tout réunir (récapituler) sous un seul chef, Christ. Eph 1/10.

Pour en arriver là, il y a toute cette histoire qui se passe sur terre.

Pour terminer son message exotérique, Jésus dit, comme à l’accoutumé : « que celui qui a des oreilles entende. » Ceux qui n’en n’ont pas sont ceux qui ont été créés sans oreilles. Certains diront : « Mais y aurait-il de l’injustice en Dieu ? » Paul répond à cette question de façon magistrale dans sa lettre aux Romains 9/14 à 22. Lisez ces choses. Si vous avez des oreilles, vous comprendrez. Celui qui comprend ces choses, c’est celui qui dit de tout son cœur :

« Seigneur, ta pensée est largement au dessus de la mienne, ton sens de la justice est vraiment autre que le mien, mais Seigneur Dieu, qui suis-je pour contester avec Toi ? Tu es Dieu, et je suis heureux d’être de ceux à qui Tu t’es révélé, qui t’aiment et te suivent comme des enfant ».

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 15:42

Jésus a dit :

Un homme avait des hôtes,

Et, après avoir préparé le repas,

Il envoya son serviteur pour convier les hôtes.

Il alla vers le premier

Et lui dit :

Mon maître te convie.

Celui-ci dit :

J’ai de l’argent pour des marchands,

Ils viennent chez moi ce soir,

Je vais leur donner des ordres.

Je m’excuse pour le repas.

Il alla vers un autre

Et lui dit :

Mon maître te convie.

Celui-ci dit :

J’ai acheté une maison et on me demande un jour.

Je ne serai pas disponible.

Il vint vers un autre

Et il dit :

Mon maître te convie.

Celui-ci dit :

Mon ami va se marier

Et c’est moi qui ferai le repas ;

Je ne pourrai pas venir.

Je m’excuse pour le repas.

Il alla vers un autre

Et lui dit :

Mon maître te convie.

Celui-ci dit :

J’ai acheté une ferme,

Je vais percevoir mes redevances ;

Je ne pourrai pas venir.

Je m’excuse.

Le serviteur revint ;

Il dit à son maître :

Ceux que tu as conviés au repas se sont excusés.

Le maître dit à son serviteur :

Va sur les chemins ;

Ceux que tu trouveras,

Amène-les pour prendre le repas.

Les acheteurs et les marchands

N’entreront pas

Dans les lieux de mon Père.

 

 

 

 

Commentaires

 

Tout d’abord, il nous faut comprendre qui est qui.

 

a)      Celui qui invite, c’est Jésus-Christ.

b)      Le repas, c’est le repas des Noces

c)      Les invités sont les élus qui vivent aux derniers temps de l’Eglise sur terre.

d)     Le serviteur chargé de les faire aller au repas, c’est la voix de l’archange de 1 Thess 4/16.

e)      Ceux qui entreront finalement au repas des Noces sont ceux à qui les bien-pensants ne pensent pas.

 

 

 

La Bible nous parle du repas des Noces de l’Agneau. Apoc 19/9.

 

Jésus nous avertit qu’une chose étrange se produira juste avant l’enlèvement des Siens pour le repas des Noces. Il y aura trois prodiges.

 

Premièrement, un signal sera donné.

 

Un signal montre une direction. C’est ce que l’ange de Laodicée est venu faire.

 

Explications :

 

Dans chaque période de la vie de l’Eglise, il y a eu un envoyé, un ange. C’était un homme envoyé avec un message qui a marqué fortement l’Eglise.
Jean a vu 7 anges dans la main droite du Seigneur. Apoc 1/20. Ces 7 anges sont des envoyés. (le mot ange signifie envoyé ou messager).

 

L’Eglise de Jésus-Christ a passé par 7 périodes distinctes. Un envoyé spécial de Dieu est venu avec un message particulier pour chacune de ces périodes.

 

 Ce n’est pas ici mon propos, mais sachez simplement que le premier envoyé, le premier ange fut l’apôtre Paul qui marqua son époque jusqu’environ l’an  170. Apoc 2/1.

 

Puis ce fut Irénée qui marqua son époque jusqu’à environ l’an 312. Apoc 2/8.

 

Puis ce fut Martin de 312 à 606. Apoc 2/12.

 

Puis Colomba de 606 à 1520. Apoc 2/18.

 

Puis Martin Luther de 1520 à 1750. Apoc 3/1.

 

Puis ce fut John Wesley de 1750 à 1906 environ. Apoc 3/7.

 

Puis, celui que Dieu envoya pour influencer l’Eglise à la fin du temps des nations fut William Marion Branham. Apoc 3/14.

 

Que vous le vouliez ou pas, c’est ainsi. Je n’ai pas à donner de preuves de ce que je dis. Celui qui cherche trouve. Cherchez ailleurs que dans les cancanages de bas-étage des milieux évangéliques et vous trouverez. Aucun homme n’a manifesté les 9 dons de l’Esprit avec autant de pureté que cet envoyé de Dieu. Aucun scandale n’est à mettre à son actif. Il n’y a que les interprétations erronées que font certaines personnes au sujet de ce qu’il a dit qui peuvent être des pierres d’achoppement pour les non-avertis. Il y a aussi quelques détails (ce qu’il disait parfois des féministes de son époque) qui pourraient froisser ceux qui ne comprennent pas que cet homme n’était qu’un homme et qu’aucun humain n’est parfait. Ces personnes qui se froissent si facilement au sujet de W. Branahm ne s’offusquent bizarrement pas en lisant l’histoire du roi David, de Moïse ou de Pierre qui renia son Maître ou que sais-je d’autre qu’on peut trouver dans la vie des hommes de Dieu de la Bible.

 

Il n’y a que Jésus qui a été un homme parfait.

 

Il y a eu un signal donné qui lança absolument le dernier éveil spirituel dans ce monde comme jamais auparavant dans l’histoire de l’Eglise des nations. C’est l’ éveil de pentecôte qui se manifeste par des signes et des prodiges puissants par le Saint-Esprit de Dieu. Une sorte de foi démontrée par des miracles extraordinaires.  Des hommes tels que T.L. Osborn ont été marqués par la foi enseignée par W. Branham. Et il n’y a pas que T.L. Osborn, mais tous les grands serviteurs de Dieu de cette époque ont été influencés par cet enseignement et cette démonstration de la foi par l’amour. De nos  jours, tous les chrétiens qui prient et ont des résultats miraculeux sont des gens qui ont été, de près ou de loin, influencés  par le message de W. Branham. Beaucoup l’ignorent, car les enseignements de cet envoyé de Dieu ont été cachés par les religieux haut placés et orgueilleux, faisant un protectionnisme aigu autour de leurs petites personnes et de leur sacro-saint-ministère. Ils les cachent, mais s’en servent pour leur propre ministère.

L’essentiel est que le message passe. Et il passe.

 Malheureusement, l’orgueil outrancier, dépourvu de toutes craintes de Dieu de certains, a sali la réputation de l’envoyé que Dieu nous a donné pour notre temps. Mais de tout temps il en a été ainsi. On a toujours sali les envoyés de Dieu. C’est une coutume religieuse qui ne date pas d’hier. Que Dieu pardonne donc ces pauvres gens.

 D’autres se sont formés fanatiquement en véritable mouvement sectaire autour de la mémoire de W. Branahm et ont ainsi contribué à salir son nom. Mais, ils ont aussi, à leur manière, fait passé le message.

 

Deuxièmement, la voix de l’archange.

 

1 Thess 4/16 nous dit qu’après ce signal donné, il y aurait la voix d’un archange.

Cette voix se fait entendre aujourd’hui. C’est la voix de ceux qui crient : « L’Epoux arrive !!! »

Archange signifie super-envoyé. Le super envoyé de Dieu pour notre époque, c’est celui qui ne dort pas, mais qui veille. Les 5 vierges sages dorment avec les 5 vierges folles. Mais il y a une voix qui crie dans la nuit Matt 25/6.. Cette voix qui crie, c’est la voix de l’archange de 1 Thess 4/16.

 

Cet archange, c’est le serviteur que le maître envoie pour chercher les invités au repas.

 

Les invités ont des excuses.

 

Quelles excuses avez-vous pour ne pas marcher correctement selon les Ordonnances de Jésus-Christ et des apôtres ?

 

Vous savez, en s’habituant à donner des excuses pour ne pas faire votre devoir au jour le jour, vous en arriverez à donner une excuse, … l’excuse de trop. Celle qui fera que vous n’entrerez pas dans la salle des Noces de l’Agneau.

 

Alors, vous les bien-pensants, sachez que les prostituées, les homosexuels, les transexuels, les traînes-savates, les drogués, les SDF, les mendiants, les illettrés, les malades mentaux, les enfants sans soleil, ceux que vous taxez d’hérétiques, ceux que vous ne regardez même pas, ceux que vous méprisez, votre voisin de palier à qui vous n’avez jamais parlé de Jésus-Christ, tous ces gens là vous devanceront dans le royaume de Dieu. Matt 21/31.

 

Pourquoi Jésus dit-Il :

« Les acheteurs et les marchands n’entreront pas dans les lieux de mon Père ».

 

Les acheteurs et les marchands sont ceux qui collent des étiquettes de valeur sur tout.

 

Jésus n’a rien contre les commerçants. Mais Son propos est spirituel.

Les marchants de la terre sont ceux qu’Apoc 18/11 nous montre. Ils ont donné une certaine valeur à toute chose. Le langage spirituel du Livre de la Révélation nous donne une liste de ‘marchandises’.

Leur liste commence par l’or et se termine par les corps et les âmes des hommes. Apoc 18/12-13.

C’est très exactement dans cet ordre de valeur que le monde compte. Vous ne valez rien. On tue, on massacre, on vole, on trompe, on exploite, on maltraite, on viole le corps et l' âme des hommes. L’homme est devenu la marchandise la moins chère du monde. L’homme se trouve à la fin de la liste des marchands de la terre.

 

Aucun de ces marchands n’entrera dans la salle des Noces de l’Agneau.

 

Ne pensez pas que vous n’êtes pas concerné.

 

Quelle valeur donnez-vous à l’âme des gens ? N’avons-nous pas été envoyés pour annoncer le salut de leur âme ? A vos yeux, quelle valeur a l’âme des gens ? Quelle excuse donnez-vous pour ne pas les conduire à Jésus-Christ le Sauveur des âmes ?

Le logion 64 pourrait se nommer : le logion des excuses qui ne tiennent pas la route.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 11:53

Jésus a dit :

Il y avait un homme riche

Qui avait une grande fortune. Il dit :

J'emploierai ma fortune

A semer, moissonner, planter, remplir mes greniers de grains

Afin que je ne manque de rien.

Voilà ce qu'il pensait dans son cœur ;

Et la nuit même il mourut.

Que celui qui a des oreilles entende !


 

 

Commentaires:

 

L'or et l'argent sont à l'Eternel. Aggée 2/8.

Des richesses et des biens... c'est là un don de Dieu. Eccl 5/18.

L'Eternel est mon Berger, je ne manquerai de rien. Ps 23/1.

C'est Lui qui te donne de la force pour acquérir ces richesses. Deut 8/18.

C'est la bénédiction de l'Eternel qui enrichit. Prov 10/22.


Ces versets de la Bible, et beaucoup d'autres encore, nous affirment que Dieu n'est pas contre le fait que nous ayons des richesses.


Mais il y a deux sortes de riches.


Dieu dit expressément :


« Ceux qui Me cherchent Me trouvent. Avec Moi sont la richesse et la gloire, les biens durables et la justice ». Prov 8/17.


Le riche dont Jésus parle ici ne se souciait que de lui-même et sans doute aussi de sa propre famille. Mais en tout cas  pas de Dieu, ni de Son œuvre à accomplir sur la terre.


C'est là le problème des riches. Ils sont souvent des gens grisés par l'argent et se mettent à vivre comme si Dieu n'existait pas.


Jacques parlant de la part du Seigneur dit :


« A vous maintenant les riches ! Pleurez à grands cris à cause des malheurs qui viendront sur vous ! Votre richesse est pourrie, vos vêtements sont mités. Votre or et votre argent sont rouillés ; et leur rouille s'élèvera en témoignage contre vous et dévorera votre chair comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les jours qui sont les derniers !

Voici : le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les clameurs des moissonneurs sont parvenues jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées. Vous avez vécu dans les voluptés et le luxe, vous avez rassasié vos cœurs au jour du carnage. Vous avez condamné, vous avez tué le juste qui ne vous résistait pas. » Jac 5/1 à 6.



Cette sorte de riches-là a pensé à ses propres moissons plutôt que de penser premièrement aux moissons de Dieu.


Dieu leur avait donné la richesse pour qu'ils soutiennent Ses moissonneurs, mais ils les ont frustrés de ce salaire.


Et en plus, ils ont été malhonnêtes avec leurs propres ouvriers. Ils les ont exploités  sans aucune vergogne.


Jésus dit que cette sorte de riche là mourra.


Tout le monde meurt.


Dans quel état voulez vous mourir ?


Ceux qui travaillent pour Dieu seront trouvés fidèles à l'heure de leur mort. Ceux qui travaillent pour eux-mêmes seront trouvés infidèles à l'heure de leur mort. Matt 24/46.



Quoique vous fassiez, faites-le pour Dieu. Si vous dispensez la Parole de Dieu, ne le faites pas pour un gain sordide. 1 Pierre 5/2.


Si vous avez la bosse des affaires, n'oubliez pas de soutenir ceux qui sont appelés au service de la prédication. 1 Timothée 5/17-18.

 


Chacun a sa place. ( Christ vous a donné une place, car il y a une place pour tous en Christ et Son Eglise)


Chacun à sa place.  (vous avez votre place à tenir dans le Corps de Christ donnant ce que vous avez reçu.)


Est-ce une grande affaire que les serviteurs de Dieu aient leur part de la richesse que vous amassez, puisqu'ils vous apportent la richesse qui ne rouillera jamais ?


Paul le disait de même :


« Si nous avons semé pour vous les biens spirituels, est-ce excessif que nous moissonnions vos biens matériels ? » 1 Cor 9/11.


Ne soyez pas, à l'heure de votre mort, trouvés en plein délire de possession matérielle. Et prenez garde car la mort arrive souvent quand on ne s'y attend pas.


Ne continuez pas à amasser pour vous affirmer. Mesurez la vanité des biens de ce monde s'ils ne sont pas investis dans l'œuvre que Dieu aime par-dessus tout : l'évangélisation.


Là où est votre trésor, là se trouve votre cœur.


C'est-à-dire, votre cœur se trouve là où vous donnez. Donnez à Dieu ce qui Lui revient et à César ce qui est à lui.


César était le chef du monde d'alors. Il représente donc le monde. Vous pouvez donner aux gens du monde, mais ne donnez pas aux gens du monde ce qui revient à Dieu. Donnez à Dieu, c'est donner dans l'Eglise. Ce sont les ministres du Seigneur qui décident devant Dieu de l'utilisation des biens matériels.


Vous pouvez donner aux pauvres, sans passer par l'Eglise.


Il y a deux sortes de pauvres, de petits.


Lorsque vous donnez à un pauvre de ce monde, c'est comme si vous donniez à Dieu, car « ce que vous faites au plus petit, c'est à Moi que vous le faites » Matt 25/45.


Et « ce que vous faites  au plus petit de SES FRERES »  c'est à Lui aussi que vous donnez. Matt 25/40.


Vous pouvez librement donner, comme vous le voulez aux gens du monde et aux enfants de Dieu qui sont dans le besoin. Mais ce qui revient à Dieu, dîmes et offrandes, sont  données à L'Eglise qui est ce que Jésus bâtit.


Dieu ne dirige pas Son Eglise de façon anarchique. Il  y a de l'ordre dans Sa Maison de sorte que tout se fasse selon Sa Volonté exprimée dans la Bible.


Je dis ces choses car je veux être fidèle à Dieu.


Je Lui dois, je vous dois et je me dois de dire la vérité selon Les Ecritures, même en ce qui concerne l'argent.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 15:03

Je révèle mes Mystères

A ceux qui se font capables.

Que ta main gauche ignore

Ce que fait ta main droite.

 

 

Commentaires.

 

 

Cela fait penser à ce que Jésus dit en Matthieu 13/10-11.

Il y a des gens aux quels Jésus ne révèle pas les mystères du Royaume de Dieu.

Il a Ses raisons pour faire ainsi. Ce n’est pas à nous de Le juger. Par contre nous avons le droit de chercher à comprendre.

Jésus dit qu’Il ne révèle pas Ses mystères aux gens qui , en voyant ne voyent pas et qui, en entendant, n’entendent rien, ni ne comprennent .Matt 13/13.

Pourquoi ne voient-ils rien ?

Pourquoi n’entendent-ils rien ?

Pourquoi ne comprennent-ils rien ?

 

Parce qu’ils ont endurcit leurs oreilles et qu’ils ont fermés leurs yeux. Matt 13/15

Et pourquoi ont ils fait cela ?

 

De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, n’entendent de leurs oreilles et ne comprennent de leurs cœurs.

De peur qu’ils ne se convertissent et que Jésus ne les guérisse. Matt 13/15-16.

 

Qui a peur ? Jésus ou ces gens ?

 

Jésus ne veut pas qu’ils se convertissent. Il n’est venu que pour chercher et sauver les siens. Il les connaît et les appelle par leurs noms.

 

Alors Jésus leur parle en paraboles de sorte qu’ils ne puissent absolument rien comprendre.

 

Je sais que c’est une chose difficile à comprendre. Mais c’est pourtant la réalité. Nous ne sommes pas là pour juger qui à le droit d’entendre et qui n’en a pas le droit. Agissons comme Jésus. Parlons de tout en toute lumière, mais pour ce qui concerne les mystères du Royaume de Dieu,  contentons-nous de faire comme le Maître. Et nous voyons assez vite qui a des oreilles pour entendre et qui a des oreilles pour ne pas entendre.

 

Dans Matt 13/16 Jésus dit :

« Mais heureux sont vos yeux parce qu’ils voient et vos oreilles parce qu’elles entendent.»

En fait, tous ceux qui lisent les Ecritures et écoutent les serviteurs envoyés de Dieu ont le sentiment de comprendre, car  c’est avec notre intelligence que nous jugeons notre propre capacité intellectuelle et spirituelle. Donc tout le monde est content, personne ne se sent frustré.

 

Par contre on voit assez vite qui a compris réellement et qui n’a pas compris le Message et les Mystères du Royaume. Les gens sectaires sont parmi ceux qui n’ont pas compris grand chose.

Les légalistes font également partie du club des non-entendant. Les accusateurs sont du côté de ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

Jésus nous exhorte en disant qu’Il révèle Ses mystères à ceux QUI SE FONT CAPABLE.

Si vous comprenez cela, vous êtes du bon côté. Pour se rendre capable, nous avons à travailler, à agir. C’est pourquoi Jésus parle de l’action de nos mains gauche et droite.

 

De ta main gauche tu as à déblayer ton cœur de toute les ronces, pierres et autres choses qui empêchent la Semence de Vie de croître en toi.

 

De ta main droite tu ensemences ton cœur avec la Semence de la Parole de Dieu.

 

Mais… qu’est-ce qui se trouve entre ta main gauche et ta main droite ? Ton cerveau !

 

Que ton raisonnement ne se mêle pas de ce que ta main gauche fait pour en instruire ta main droite.

 

Ta main gauche, en effet, doit se charger d’ôter de ton cœur, de ta conscience, ce qui te blesse.

 

Ce qui te blesse dans l’église est ce qui te fait le plus souffrir. Les injustices que tu y vois, ôte-les de ton cœur, ne les garde pas en toi pour murmurer et devenir amer. Aime tes frères et sœurs, aime ton pasteur, aime l’œuvre de Dieu, donne généreusement ce que tu dois à ton église locale, car c’est là la Volonté de Dieu. Si ta main droite apprend et tient compte du travail de ta main gauche,  ta main droite risque de se décourager.

 

Tu ne dois pas associer le travail de ta main gauche et de ta main droite avec des raisonnements humains.

 

Laisse ta main gauche traiter tes peurs, tes frustrations, tes jugements, elle a le devoir sacré de les jeter hors de toi.

Laisse ta main droite décorer ton cœur avec des choses dignes de louange.

 

Ce sont deux activités que tu ne doit pas analyser l’une par rapport à l’autre avec ton mental.

 

N’entre pas dans le circuit des plaintes et des murmures. Si tu le fais, c’est que ta main gauche se mêle de ce qui ne la regarde pas et vice et versa.

 

C’est un langage spirituel pour l’esprit que je tiens ici.

La droite s’occupe du céleste et la gauche du terrestre. C’est une image.

 

Que l’action qui se passe sur la terre :

Tes peines à ôter tes soucis, tes frustrations, tes peurs etc de ta vie ne doivent jamais influencer ton zèle à faire le bien et à aimer Dieu, Sa Parole, Ses enfants, Ses serviteurs et Son œuvre.

 

Si tu fais ainsi, Dieu t’aidera  à augmenter ta capacité et ton sentiment de dignité.

 

Dans Son Royaume, Dieu ne veut pas de sujets, Il n’y veut que des rois.

 

Il est le Roi des rois. Il ne veut pas de sujets qui mendient sans cesse. Il veut donc former ton caractère  pour que tu deviennes un régnant sur ta propre vie et sur les circonstances.

 

Un enfant de Dieu qui mendie devant Dieu, se plaint et murmure, ne se comporte pas dignement. Il doit apprendre, par divers épreuves à se faire capable de marcher la tête haute, fièrement dans les traces de Jésus notre frère aîné.

 

Je révèle les mystères du Royamue de Dieu à ceux qui SE FONT capables.

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
11 octobre 2008 6 11 /10 /octobre /2008 16:27

Jésus a dit :

Deux se reposent sur un lit :

L’un mourra, l’autre vivra.

Salomé dit :

Qui es-tu, homme ?

Est-ce en tant qu’issu de l’Un

Que Tu es monté sur mon lit

Et que tu as mangé à ma table ?

Jésus lui dit :

Je Suis Celui qui Est,

Issu de Celui qui est L’Ouvert.

Il m’a été donné ce qui vient de mon Père

Quand le disciple est ouvert

Il sera rempli de lumière ;

Mais quand il est partagé,

Il sera rempli de ténèbres.

 

 

Commentaires.


C’est principalement ce texte, ce logion 61 qui trouble le plus les Chrétiens.

Jésus montant sur le lit de Salomé… Quand un esprit non-éclairé lit cela, il pense immédiatement que cet évangile de Thomas présente Jésus-Christ ayant des relations sexuelles avec Salomé. 

Il est bien évident que Jésus-Christ n’a jamais couché sur le lit de Salomé dans le sens où l’entendent ces gens.

 

Mettons les choses à leurs places.

 

Le mariage, c’est l’acte sexuel. Bénir un mariage, c’est bénir une union.

 

Salomé parlait à Jésus comme l’Epouse de Christ Lui parle aujourd’hui. Salomé était une femme disciple de Jésus-Christ. Elle avait donc accès à des mystères que Jésus ne divulguait pas en public. C’était dans l’intimité que, souvent, Jésus donnait l’explication des paroles qu’Il avait dites dans la journée.

Voyez  Matt 13/25 à 30. Les disciples étaient abasourdis par cette révélation, mais ils n’osèrent pas demander à Jésus l’explication de cette dernière. Ce n’est que quand ils furent en intimité, à la maison, qu’ils Lui posèrent leurs questions. Matt 13/36-43.  

 

Il y a des Choses que Jésus ne disait qu’à Ses intimes.  Dire à quelqu’un « tu es monté sur mon lit » signifie : « tu m’as parlé dans l’intimité ».

 

 Etre deux dans un lit signifie être un.

 

Il en va de même quand on dit « tu manges à ma table ». On n’invite pas à sa table des gens avec lesquels on a rien à se dire ou dont on se méfie.

 

Or, Jésus parlant aux Siens dit : « Deux qui se reposent sur un lit, l’un mourra, l’autre vivra. »

 

Cela signifie que nous pouvons être intimes avec Jésus, mais ne pas avoir la Vie. Judas était de ceux qui ont vécu en intimité avec Jésus et pourtant il mourut.

 

Salomé pose une question pleine de révérence mêlée de crainte à Jésus.

 

« Qui es-tu pour monter sur mon lit et manger à ma table ? D’où viens-tu ? de qui es-tu né ? »

 

C’est parce qu’elle entend Jésus parler intimement avec elle et les autres disciples. Elle a conscience que cet homme-Jésus n’est pas comme eux, qu’Il est bien supérieur à eux en sagesse, en puissance. Elle réalise sa petitesse en face d’un homme pleinement habité par Dieu.

 

C’est pourquoi Jésus lui répond disant que Ses intimes Lui ont été donnés par Son Père.

 

Salomé fait partie des intimes de Jésus parce que Le Père l’a voulu ainsi. Elle se sent petite, mais elle est ce que Dieu aime.

 

Ceux qui sont fidèles à Jésus-Christ sont appelés son Epouse. Mais personne n’aurait l’idée saugrenue de penser à des relations sexuelles avec Le Sauveur. Il en va de même dans ce logion.

 

Se reposer sur un lit avec Jésus cela signifie donc : se reposer avec Jésus, rien d’autre.

 

On ne se repose pas sur un lit avec un inconnu ou avec une personne dont on se méfie.

 

Se reposer avec Jésus c’est être entré dans Son repos, dans le vrai Sabbat, dans Son intimité, sur un lit. Se reposer avec Jésus, c’est ne pas être stressé par la vie, mais c’est avoir la foi qui repose l’être tout entier.

 

Salomé dit alors : « Je suis ta disciple ».

 

Il en est de même de tous ceux qui sont ouverts. La Lumière ne peut pénétrer que celui qui est ouvert. Jésus est la Lumière. Il a pénétré Salomé. Et là encore, cela n’a rien de sexuel.

 

Une personne partagée, non intègre, est remplie de ténèbres et ainsi tout est souillé pour ceux qui sont souillés. Tite 1/15.

Ceux qui sont souillés ont vu dans Marc 14/52 que Jésus se promenait la nuit, dans les parcs de Jérusalem avec des jeunes gens tout nus ; qu’Il donc devait sans doute avoir des tendances homosexuelles. En lisant Jean 13/25; Sam 18/1 et 2 Sam 1/26 ils y ont vu que David et Jonathan pratiquaient allègrement la sodomie. En lisant Matt 21/5 ils se sont moqués de Jésus disant qu’Il devait être aussi malingre qu’un gosse de 9 ans. Ils L’ont aussi accusé d’inciter Ses disciples au cannibalisme et au vampirisme, Jean 6/53-54. Et ils voient dans ce texte de Thomas que Jésus couchait avec une femme. ils en ont conclu que Jean et Jésus étaient amants. Quand ils ont lu

 

Laissons-les dans leurs impuretés, puisqu’ils s’y plaisent  et instruisons-nous.

 

Jésus se présente clairement : Il est issu de Celui qui est l’Ouvert. Dieu est ouvert. Il n’est pas fermé. Il est tellement ouvert qu’il a donné Son Fils par amour pour nous, des pécheurs qui ne méritions que le châtiment. Il ne nous est pas hostile, Il est ouvert.

 

Ceux qui sont comme Lui, ouverts, deviennent Ses intimes, c’est la loi de l’attraction. Les autres, ceux qui sont fermés, restent dans la fermeture, dans la peur et la crispation. Il restent sous la condamnation de la loi. Ils demeurent dans les ténèbres. Il critiquent ceux qui sont ouverts comme ceux de leur race ont critiqué Jésus issu de L’Ouvert.

 

Si tu es fermé, cela n’empêche pas la Lumière de briller en dehors de toi. Ouvre les volets et la Lumière entrera dans ta vie.

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 22:25

Ils virent un Samaritain

Qui, portant un agneau,

Allait en Judée.

Il dit à Ses disciples :

Que va-t-il faire de l’agneau ?

Ils Lui dirent :

Le tuer et le manger.

Il leur dit :

Tant qu’il est vivant,

Il ne le mangera pas,

A moins qu’il ne le tue

Et qu’il ne soit cadavre.

Ils dirent :

Autrement, il ne pourra pas le faire.

Il leur dit :

Vous de même, cherchez un lieu de repos,

De peur que vous ne soyez cadavres

Et ne soyez mangés.


Commentaires.


D’habitude, dans les Ecritures, l’agneau symbolise Jésus. Là, Jésus dit à Ses disciples qu’ils sont les agneaux. Nous sommes dans ce monde, mais nous ne sommes pas de ce monde. Nous sommes physiquement portés par ce monde et nous retournerons à la poussière d’où nous avons été tirés.

C’est le lot de tous les êtres humains.

 

Cela, c’est pour le lot de nos corps. Maintenant, Jésus parle de choses spirituelles. Il parle de votre vie spirituelle.

 

Mais nous savons que l’esprit qui règne dans ce monde, l’ennemi de Dieu, n’a qu’un désir : celui de nous tuer spirituellement.

L’ennemi de nos âmes cherche à faire de nous des cadavres spirituels afin de pouvoir nous dévorer. Mais, il y a un ordre établi. Il ne peut pas  nous dévorer avant d’avoir ôté la Vie qui est en nous : Le Saint-Esprit.

 

Tant que nous sommes vivants par l’Esprit de Dieu qui vit en nous, tant que nous n’avons pas attristé le Saint-Esprit au point où Il est obligé de nous laisser, il y a espoir.

 

Il vous appartient de rester en vie malgré toutes les difficultés qui sont les vôtres. La Bible nous dit que rien ne peut nous séparer de Dieu. Par contre, si vous voulez vous séparer de Dieu, vous le pouvez.

 

Alors, c’est à vous de tout faire pour ne pas attrister le Saint-Esprit de Dieu qui vit en vous et qui vous aime. Sachez qu’il n’y a qu’un seul péché qui puisse forcer le Saint-Esprit à vous quitter. C’est le fait de croire que Dieu ne peut plus vous pardonner. C’est la pire insulte qu’on puisse faire à Dieu après tout ce qu’Il a fait pour nous en croix.

 

Alors, trouvez le Lieu de repos que Dieu a préparé pour vous. Ce Lieu, c’est le lieu de la confiance, de l’amour, du lâcher prise (que le milieu chrétien appelle le renoncement).

 

Croyez que vous êtes cachés en Jésus-Christ et considérez-vous comme tels. Considérez que vous êtes dans une forteresse. Que rien ne peut vous nuire réellement. Considérez que tout cela passera. Que rien ne vaut  la peine d’abandonner la foi en Jésus. Vous êtes peut-être portés par l’ennemi jusqu’au lieu où il veut vous tuer spirituellement. Alors souvenez-vous qu’il est en train de faire une œuvre qui le trompe. Il est comme ce Samaritain qui portait cet agneau, il est comme ce lion qui rugit en tournant autour de vous, cherchant à vous tuer pour pouvoir vous dévorer. Mais, il ne vous aura pas. Vous êtes à Jésus-Christ. Rien de ce que vous avez fait ou dit n’est plus fort que son amour. Il ne vous délaissera jamais. Vous vous condamnez peut-être vous-mêmes, les gens vous condamnent peut-être, mais Lui ne vous condamne pas. Les gens vous trainent dans la boue, mais Lui, Il vous conduit au dessus de cette fange. Il vous aime tels que vous êtes. Il vous transformera Lui-même.

Ne soyez pas cadavres. Soyez vivants. Considérez-vous comme cachés en Jésus-Christ comme une page dans une Bible. Aucun ennemi n’a le pouvoir de vous trouver là où vous considérez que vous êtes.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 18:58

Jésus a dit :

Regardez vers Celui qui est vivant

Tant que vous vivez,

De peur que vous ne mouriez

Et ne cherchiez à Le voir ;

Et vous ne pourrez pas Le voir.

 

 

Commentaire :


Tous les êtres humains qui sont sur terre pensent sincèrement être vivants. Cependant, la plupart ne font qu’exister. Ils ne lèvent jamais les yeux de l’esprit vers Celui qui les a créés. Faisant ainsi, ils sont morts, coupés de la Vie.

 

Quand Jésus parlait, Il était écouté par les personnes qui étaient là, proches de Lui.

 

De nos jours, Il parle encore.

 

Et ne pensez pas que ce devait être plus facile de le croire à l’époque où Il était en chair et en os devant les gens.

 

Il vous parle en ce moment, alors que vous lisez ce Texte. Ne laissez pas passer cette circonstance particulière, elle risque de ne plus se reproduire. Vous êtes dans un certain état de recherche de Vie en ce moment et vous ne pourrez peut-être plus essayer de rattraper cela. Dans le logion 38, Jésus dit aussi qu’il y a des jours où on essaie de Le chercher et où on ne le trouve pas.

 

La Bible dit aussi : « Aujourd’hui si tu entends la voix de Dieu n’endurcit pas ton cœur » Héb 3/15.

 

Il y a un temps pour toutes choses sous le ciel. C’est maintenant le moment de Dieu pour vous. Ne quittez pas ces Textes avant d’avoir fait la Paix avec Dieu. Il se tient à une prière de vous. Dites-Lui, avec vos mots, ce que vous avez sur le cœur. Parlez-Lui de vos joies et de vos peines. Parlez-Lui de vos fautes et dites Lui que vous décidez de Lui faire confiance à partir de maintenant. Demain sera peut-être trop tard. Croyez-Le . Il dit que si tu crois en Lui, Il te donne le pardon de tes péchés, et  la Vie éternelle.

 

Décide donc de placer ta confiance en Lui pour tous les détails de ta vie.

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 22:15

Heureux l’homme qui a connu l’épreuve ;

Il a trouvé la vie.

 

 

Commentaires.

 

Tout le monde connait des épreuves. Que Jésus veut-Il nous dire alors ? Qu’il y a deux possibilités de réaction dans l’épreuve :

 

la connaître sans chercher  quelle est sa place dans le Plan de Dieu.

la connaître, c’est à dire avoir avec elle une vraie relation constructive.

 

Jésus nous encourage donc ici à ne pas subir les épreuves comme des choses négatives.

Je connais tant de chrétiens révoltés, aigres ou résignés. Quel dommage ! Oh ! bien sûr ils ne sont pas révoltés contre Dieu, ils n’oseraient pas. Par contre ils sont révoltés contre la société, contre les gens, contre leur pasteur, contre ceci ou cela.

 

L’épreuve a le visage qu’on lui donne. Il en va de même pour le bonheur. Si votre bonheur a le visage de la santé, de la jeunesse ou de l’argent, vous n’allez pas tarder à déchanter.

 

Toutes ces choses passent.

 

L’épreuve aussi fini par passer. Si l’épreuve qui est la vôtre en ce moment porte désagréablement atteinte à votre égo, c’est que vous n’avez pas la bonne vision de ce qu’est le bonheur.

Votre égo se veut jeune, beau, riche, intelligent et éternel. Mais votre égo est soudain menacé par les choses, les situations ou les gens.

 

Beaucoup de chrétiens essaient de colmater leur égo blessé, par des émotions religieuses. C’est la raison pour laquelle on donne tant d’importance à la louange dans les rassemblements d’église. Elle n’est pas la vraie louange, elle est juste un exutoire. Car aussitôt le moment de louange passé, le fardeau revient. Pourquoi ? Parce que ces moments de louange émotionnels ne tuent pas l’égo, ils le fortifient. Ecoutez les faux prophètes d’aujourd’hui. Ils promettent le mariage, la fécondité, l’abondance, des voyages, la santé. On se croirait chez « Madame Irma », la  diseuse de bonne-aventure.

 

Quelle est votre destinée ? C’est cela la question.

 

C’est La Vie.

 

Jésus n’a rien contre le mariage, la santé et toutes ces choses dont parlent ces faux prophètes. Mais Le Grand But à atteindre n’est pas cela.

 

Qui ne sera pas prêt lors de Son Retour ?

 

Ceux qui pensent et ne vivent que pour le mariage, pour ce qu’ils vont manger et boire. Matt 224/36.

 

Est-ce mal de se marier et de marier ses enfants ? Non ! Est-ce mal de manger et de boire ? Non !

 

Ce qui est mal, c’est de vivre sa vie chrétienne en pensant qu’elle nous sert à avoir le meilleur en tout. C’est mal de ne prier que pour nos besoins personnels légitimes.

 

Le Grand Plan de Dieu vous fait passer par l’épreuve pour déjouer les piège de votre égo.

Connaître l’épreuve, avoir une relation intime avec l’épreuve, vous conduira au renoncement aux œuvres mortes. Elle vous conduira à la foi en Dieu qui vous emmène à La Vie Vraie et non à l’existence bassement terrestre.

 

L’ignorance de qu’est votre épreuve ne sert qu’à fortifier votre ego. La connaissance de ce qu’est votre épreuve vous aide à maintenir votre ego, votre chair, dans la mort.

 

En dehors de Dieu , il n’y a rien. Dieu est au sein de votre épreuve, Il est La Vie. L’épreuve est la Vie qui tue votre égo.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article

Articles Récents