Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Site

(photo:Tl Osborn prie pour Michel Genton; 2005)     
                     Né en 1950 dans le canton de Vaud, en Suisse, Il se converti  en 1968, lors d'une réunion d'évangélisation à Lausanne, à "la maison du peuple" . Il y voit les premières guérisons miraculeuses avec Raphaël Duval, le prédicateur gitan qui l'invite à prier pour les malades. Il fait  plus tard, ses études à l'école biblique des assemblées de Dieu  à Bièvres puis à celle de Nogent sur Marne. Il fut évangéliste  dans les café-bars  parisiens de "Teen-Challenge".  Il fut ordonné pasteur le 7 novembre 1979,  par Tl Osborn à Tulsa en Oklahoma. Deux ans auparavant, il décidait d'ouvrir sa maison, qui est toujours, aujourd'hui une communauté biblique.Il y écrit plusieurs ouvrages ( voir www.revelationbible.com).Depuis février 2001, il manifeste un ministère impressionnant de conversions et de guérisons en Afrique.

Michel Genton


Chaque semaine,  le pasteur Michel Genton, commente pour vous, un nouveau logion.
Le logion (fragment ; « petit mot » en grec)
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 15:07

Simon Pierre leur dit :

Que Mariam sorte de parmi nous, parce que les femmes ne sont pas dignes de la Vie.

Jésus dit :

Voici que Je l’attirerai

Afin de la faire mâle,

Pour qu’elle soit, elle aussi, un esprit vivant,

Semblable à vous, les mâles.

Car toute femme qui se fera mâle

Entrera dans le Royaume des Cieux.


Commentaire:

Rien n’a vraiment changé au cours des siècles ! Les males sont toujours aussi mysogines. Pierre parle et Jésus lui répond à son niveau. « Puisque c’est un problème que Mariam aie accès à la Vie, Moi, Le Tout-Puissant, je la ferais mâle »

Jésus ne cherche même pas à discuter avec ce petit esprit borné. Il ne cherche même pas à corriger le préjugé stupide de ce pauvre Pierre. Il savait que Pierre croyait aux miracles, alors Il lui en propose un : « Je vais la transformer en mâle ».

Il n’y a pas mieux que de faire ainsi. Quand on se trouve face à une personne butée sur une idée stupide, ne nous donnons pas la peine d’essayer de la convaincre.

Un jour, j’ai dis à une personne qui m’ennuyait avec des critiques au sujet de ma façon d’opérer certains miracles en prenant Paul comme modèle Actes 19/11-12. : « Vous savez, je préfère mourir incompris, plutôt que de passer ma vie m’expliquer.»

Dieu fait des miracles extraordinaires en utilisant des mouchoirs sur lesquels je prie. Pourquoi "discutailler" sur les mouchoirs ? Pourquoi ne pas plutôt se réjouir de ce que des gens sont guéris de cette façon là ? (qui est Biblique).

Au sujet des machos, nous ne pouvons pas faire grand-chose. Essayer de les changer est s’atteler à une cause perdue d’avance. Et il y a d’autres choses bien plus importantes à faire que de s’occuper d’instruire les bas de plafond.

Mais les femmes intelligentes comprendront, en lisant ce que jésus dit là:  ce n’est pas uniquement Lui qui peut changer une femme en mâle. Chaque femme peut se changer elle-même en mâle. C’est dans le texte, n’est-ce pas ?

Les grosses brutes de macho passent à côté de cela, n’étant pas assez fins pour voir le trait d’humour que Jésus emploie là.

Dans les choses qui concernent l’esprit humain comme les choses qui concernent les choses du Saint-Esprit, il n’y a ni masculin, ni féminin. Souvenez-vous du Logion 61 et du commentaire que j’en fais.

Il n’est pas étrange que cet Evangile se termine sur le sujet des femmes. Les religions chrétiennes ont toujours tenues les femmes sur un plan inférieur. Cependant, ce sont les femmes qui sont les plus nombreuses dans l’Eglise.

Si j’étais une femme, je me régalerai en faisant tout ce que Jésus dit de faire et que les hommes ne font pas. Je me servirai de ce que dit l’apôtre Paul aux Corinthiens. 1 Cor 16/13

 

« SOYEZ DES HOMMES ! »

 

Tant de mâles croyants sont pires que des efféminés dans leurs comportements ; manquant de crans, de courage et se montrent timorés dans leur actions de foi.

Je ne parle même pas de ceux qui se baladent en robes longues et autre fanfreluches de dentelles et chaussures rouges.

Paul dit aux femmes et aux hommes : « SOYEZ DES HOMMES ! »

Alferd Kuen, dans sa version du Nouveau Testament, écrit : « Montrez-vous virils, faites preuve de courage et d’énergie, croissez en force. » 1 Cor 16/13.

Je termine ici cette étude de l’Evangile de Thomas. Plusieurs chrétiens m’ont menacé des pires malédictions quand j’ai commencé ce travail. Je n’avais pas le droit, selon eux, de commenter ce livre. Mes chers frères et sœurs, vous qui avez lu mes commentaires, vous avez pu constater la valeur, la profondeur et la beauté des Choses qu’on peut trouver dans cet écrit ancien. Et je vous le dis : si cet Evangile n’est pas de Thomas, comme je le crois, en tout cas je n’y trouve rien qui va contre ce que disent les quatre Evangiles reconnus par tous.

Et pourquoi n’aurais-je pas le droit de commenter cet écrit. Et s’il me prenait l’envie de commenter les œuvres de Bernard Werber ?!!  Pensez-vous que l’avis des empêcheurs de tourner en rond me gênerait ? Nous sommes en pays (encore) libre, grâce à Dieu ! Nous avons le droit de dire et d’écrire ce que nous voulons, tant que nous ne nuisons pas à l’ordre établi. Alors les malédictions provenant de ces pauvres chrétiens me laissent de glace. Je dirai même que loin de m’accabler, elles me stimulent et me donnent encore plus le désire de continuer dans la voix qui est la mienne. « La malédiction sans cause n’a point d’effet ». Prov 26/2.

Je pense que c’est très mâle, n’est-ce pas ?

Je prie pour que vous vous fassiez mâle, vous aussi, et que vous osiez réfléchir et prendre votre position en présence de Dieu et des hommes.

Que les choses écrites dans ce livre vous aide à être fort et à vous lever dans une génération molle qui se plait dans les émotions Ezech 16/49. Faites-vous mâle et ainsi vous entrerez dans le royaume des Cieux. Alors que les tièdes, les mous et les timorés ne s’engagent dans rien qui risque de les faire paraître différents, osez prendre position pour les quatre Evangiles Canoniques de tout votre cœur. Et, étudiez cet Evangile de Thomas et ne méprisez pas ce qui vous semble étrange ; puis retenez ce qui est bon 1 Tess 5/21.

Une chose est certaine, tous ceux qui vivront éternellement sont ceux qui auront vécu de toutes les Paroles sorties de la Bouche de Dieu. Mais il y a une chose qui sortira un jour de la Bouche de Dieu, et ce ne sera pas une Parole. Apoc 3/15-16.

Que Dieu vous bénisse et vous aide à être ce qu’Il veut que vous soyez pour la plus grande gloire du Son Saint Nom de Jésus.

______________

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 22:43

Ses disciples Lui dirent :

Le Royaume, quel jour viendra-t-il ?

Ce n’est pas en guettant qu’on Le verra arriver.

On ne dira pas :

Il est ici !

Ou : Voici, c’est le moment !

Mais le Royaume du Père s’étend sur la terre

Et les hommes ne le voient pas.

 

 

Commentaire:

 

Jésus avait déjà parlé de cela dans le Logion 3 et dans Luc 17/20-21. La vraie pauvreté, c’est de ne pas voir le Royaume. Mais qui peut le voir ? C’est une question d’identité.

Pour saisir ces Choses, voyons d’abord que lorsque Jésus était sur la terre, Son identité était triple. Il était le Fils de l’Homme, le Fils de David et le Fils de Dieu.

 

Pour vous aider à comprendre cela :

Un jour, une femme non-Juive s’adressa à Jésus l’appelant « Fils de David » Matt 15/22.

Jésus ne fit rien pour elle car, pour elle, Il n’était pas Fils de David. Il n’était Fils de David que pour les Juifs. Elle insista en l’appelant « Seigneur » Matt 15/25. Alors, Jésus pu faire ce qu’elle demanda, car Il est Seigneur de tout et de tous étant le Seigneur et Maître.

        Jésus est le Fils de David pour les Juifs selon qu’il écrit qu’Il le serait. Jean 7/42.

        Pour les humains en général, Il était, sur terre, le Fils de l’Homme, c’est-à-dire : le Fils d’Adam, n’étant pas fils de la descendance du serpent. Gen 3/15. Il s’identifia donc comme étant de la lignée d’Adam, Seth etc… (Caïn ne paraît pas dans la généalogie d’Adam, car Adam n’est pas son père Gen 5/1-8 et Caïn a sa propre généalogie Gen 4/17 et 1 Jean 3/12 dit qu’il était du malin.)

        Jésus-Christ est le Fils de Dieu étant né parce que le Saint-Esprit est venu couvrir Marie. Matt 2/20. Joseph était son père-adoptif. (Que les trinitaires notent, au passage, que le Père de Jésus est… le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est le Père).

Maintenant, qu’en est-il de nous ? Une personne née de nouveau est Fils de David, puisque Fils d’Abraham Gal 3/6.

Matt 1/ 2-16 = Abraham et sa généalogie jusqu’à Jésus en passant par David au verset 6.

Nous sommes également Fils de l’Homme selon la généalogie de Luc 3/23-38. Jésus y est présenté comme Fils de l’Homme, Fils d’Adam (Adam signifiant : homme). Nous sommes de la lignée de Adam, Seth etc… (Dieu connait ceux qu’ Il a élu avant la fondation du monde Eph 1/4. Il a élu les Siens, ceux qui Lui appartiennent, ceux dont Il est le Père et pas les autres. Jean 10/3.

Nous sommes aussi Fils de Dieu, c’est-à-dire : Enfant de Dieu. Nous avons Dieu  pour Père.

Nous ne sommes pas Fils de David pour tous.

Nous ne sommes pas Fils de l’Homme pour tous.

Nous ne sommes pas Fils de Dieu pour tous.

Un exemple simple peut nous le faire comprendre :

Je suis le mari de mon épouse.

Mais je ne suis pas le mari de ma fille.

Je ne suis pas le papa de mon épouse.

Mon rôle est différent pour chacune d’elle.

Mes devoirs envers mon épouse ne sont pas les mêmes que mes devoirs envers ma fille.

Un enfant de Dieu doit apprendre à se manifester comme il le doit, suivant la personne qu’il a en face de lui.

Le Royaume est sur terre parce que les Enfants de Dieu sont encore sur terre. Tant que nous sommes ici-bas, la Puissance de Dieu est à l’œuvre au travers de nous. Il n’a pas d’autres bras que les nôtres. Il parle par nous, Il agit par nous.

Dieu s’est manifesté de différentes façons tout au long de l’histoire humaine. Héb 1/1.

Pour ne citer que quelques exemples :

Dieu s’est voilé dans une colonne de fumée ou de feu. Exode 13/21.

Une autre fois Il s’est voilé dans une forme d’homme, mais Moïse n’a pu le voir que de dos. Exode 33/22.

Il s’est voilé en Jésus-Christ. Jésus-Christ était Dieu avec nous, voilé dans la chair. Matt 1/23 Emmanuel=Dieu avec nous. La chair de Jésus-Christ était le voile. Héb 10/20.

Aujourd’hui Dieu se voile en nous. Col 1/27.

« Tel Il est, tels nous sommes aussi dans ce monde ». 1 Jean 4/17.

C’est pourquoi un croyant est la pauvreté à l’état pure, s’il ne sait pas quelle est sa propre identité.

Un véritable croyant est une manifestation de Dieu voilée dans la chair. Il peut parler en Son Nom. Agir en Son Nom, pardonner en Son Nom ou retenir les péchés en Son Nom. Jean 20/23. Il peut lier ou délier en Son Nom. Matt 18/18. Notre pouvoir est immense. Jean 14/12.

Mais les hommes ne le voient pas. Ils ne voient pas le Royaume. Quand les hommes regardaient Jésus, que voyaient-ils ? Ils voyaient un blasphémateur, un démon, un hérétique. Matt 9/34. Car l’homme ne voit rien de ce qui est spirituel, tant qu’il n’est pas lui-même spirituel. 1 Cor 2/14.

Alors, aujourd’hui les religieux attendent le Royaume. Ils ne savent pas qu’Il est là. Ils soupirent après la venue du Royaume. Mais ils ne savent pas qu’Il est là. Quand le Royaume se manifeste, ils ne craignent donc pas de lutter contre lui.

        Les hommes religieux parlent de ce que Dieu a fait autrefois.

        Les hommes religieux parlent de ce que Dieu fera dans l’avenir.

mais…

        Les hommes religieux ne voient pas le Royaume de Dieu au milieu d’eux.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 22:02

Jésus a dit :

Misérable la chair qui dépend de l’âme !

Misérable l’âme qui dépend de la chaire !


Commentaire:

Nous savons que nous sommes un corps créé habité par un esprit éternel. La fusion de notre esprit éternel et de notre corps, à notre naissance, a créé,  un être vivant: VOUS. Le mot « âme » signifie « être vivant ».

Notre corps est fait de chaire et de sang. Notre corps a des besoins et, si nous lui laissons les rênes, il peut devenir un véritable tyran. Un être vivant qui se laisse conduire par la chaire est un être vivant perdu. C’est ce que la Bible appelle une âme perdue. Une âme perdue est un être vivant qui se donne au mauvais maître : à satan. Les être vivant qui se laisse conduire par la volonté de leurs sens sont possédés par satan ou ses démons sans même le savoir. Ils se croient libres, mais ils ne le sont pas. Ils sont esclaves de la chair. Et les œuvres de la chair sont bien connues. Nous en trouvons la liste dans Gal 5/19.

Jésus est venu pour sauver les âmes perdues.

Il a payé le prix pour que nos âmes soient rachetées.

Maintenant que vous avez choisi Jésus-Christ pour Maître, Il vous donne la force par le Saint-Esprit, afin que vous n’accomplissiez plus les désirs de la chair et vous vous mettez à produire d’autres fruits dans votre vie. Gal 5/22-23.

Les désirs de la chair sont exactement à l’opposé de ceux de votre esprit et du Saint-Esprit Gal 5/17.

Paul nous exhorte à ne pas avoir soin de notre chair pour en satisfaire les convoitises. Rom 13/14.

Si votre chair dépend de l’âme, vous êtes un misérable. Votre chair doit dépendre de votre esprit et du Saint-Esprit. Votre chair est appelée à être rachetée un jour. Rom 8/23.

Paul dit clairement que vous ne devez pas être redevable à votre chair. Elle doit être soumise, mise dessous. Il dit : « Si vous vivez selon la chair, vous mourez, mais, si par l’Esprit vous faites mourir les actions de la chair, vous vivrez car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont Fils de Dieu. » Rom 8/13-14.

Cela signifie qu’un enfant de Dieu fait la preuve de son appartenance à Dieu en se laissant conduire par l’Esprit. Votre esprit peut être inspiré par le Saint-Esprit, mais votre âme doit être soumise à votre esprit. C’est votre esprit qui peut connaître les Choses de l’Esprit. L’être vivant que vous êtes se trouve ainsi vivifié, rendu à la Vie. Mais ce n’est pas votre âme qui peut connaître par elle-même les Choses de l’Esprit-Saint. En effet l’âme irrégénérée est du règne animal et ne peut pas comprendre les Choses spirituelles venant de Dieu. 1 Cor 2/9-16. Une personne qui a la pensée de Christ, qui pense comme Christ est une personne née de nouveau qui marche selon son esprit qui est en communion avec le Saint-Esprit.

----------------

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 19:04

Jésus a dit :

Les cieux s’enroulent ainsi que la terre

Devant vous,

Et le Vivant issu du Vivant

Ne verra ni  mort ni peur,

Parce que Jésus dit :

Celui qui se trouve lui-même,

Le monde n’est pas digne de lui.

 

Commentaire:

 

Jésus a déjà parlé de se connaître, de se trouver Logion 3. Dieu étant amour, vous ne pouvez donc pas trouver la mort en vous trouvant, car, en vous trouvant, vous trouvez Dieu. Vous êtes une émanation de Dieu. Une incarnation de Dieu. Il vit en vous depuis le moment de votre création car Il est votre Père. Vous n’avez pas changé de père en vous convertissant. Vous avez toujours été un enfant de Dieu. Mais jusqu’à votre conversion, vous étiez un enfant perdu. Perdu sur la terre, n’ayant plus la mémoire de votre passé éternel. Puis Le Bon Berger vous a cherché. Il vous a appelé par votre nom et vous l’avez suivi. Pourquoi l’avez-vous suivi ? Parce que vous connaissez, votre esprit éternel a toujours connu sa voix. Jean 10/2-3. Jésus appelle, mais seuls ceux qui Lui appartiennent Le suivent. C’est ce que dit Jésus en Jean 10/3. Il y a des brebis qui sont à Lui et il y en a d’autres… Tout le monde entend l’appel, mais tous ne suivent pas. Car il y a beaucoup d’appelé, mais peu d’élus. Matt 22/14.

Un élu ne mourra jamais. Jean 11/26. Il ne verra pas la mort. Il ne verra pas non plus la peur car Dieu est amour. Et quand on voit Dieu, on ne peut pas voir la peur. La peur est exactement le contraire de l’amour. Et celui qui vient à l’amour, la peur le fuit. 1Jean 4/18.

Alors ce qui arrive à la terre, tous ces chambardements, toutes ces catastrophes ne peuvent vous séparer de L’Amour, de Dieu. Rom 8/39. Rien ne peut vous faire perdre votre identité. Vous demeurez tranquille en vous-même, sachant que Dieu tient toutes choses dans Ses mains. Vous savez que vous n’êtes pas d’ici et que vous allez ailleurs, dans ce monde nouveau que Dieu prépare pour les Siens.

Vous savez que le monde n’est pas digne de vous. Cela ne fait pas de vous un arrogant, ni un prétentieux. Cette connaissance vous pousse vers les perdus dans un élan d’amour divin. Vous avez, comme Jésus-Christ, un fardeau dans votre cœur. Vous voulez qu’aucun des Siens ne se perde. Alors vous êtes un témoin en actions et en paroles. Un témoin de Jésus-Christ notre Dieu Tout-Puissant. Pour plus de connaissance au sujet de ce logion 111, allez voir le logion 3 et son commentaire.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 14:30

Jésus a dit :

Celui qui a trouvé le monde

Et s’est fait riche,

Qu’il renonce au monde !

 

Commentaire:

 Le logion 82 ressemble un peu à ce logion 110. Mais il ne parle pas de la même richesse et c’est en cela qu’il diffère. Le Logion 82 parle de la richesse spirituelle qui nous conduit au réel pourvoir; et du fait que nous devons renoncer à exercer ce pouvoir humainement.

Ici, Jésus nous parle de celui qui a trouvé le monde et s’est fait riche. Le monde donne une richesse certaine. Mais lorqu’on vient à Jéus, on doit :

         se repentir.

         se faire baptiser au Nom de Jésus-Christ pour le pardon de nos péchés.

         recevoir le Saint-Esprit.

        sortir de cette génération perverse en vendant tout et en mettant le produit de cette vente aux pieds des apôtres. Actes 2/38-47. Actes 4/32-37.luc 14/33.

Mais renoncer aux richesses du monde ne signifie pas renoncer uniquement aux biens matériels.

C’est renoncer à tout ce que le monde donne. C’est se mettre volontairement en position de dépendance. Le disciple de Jésus dépend de son Maître, de Jésus-Christ.

Beaucoup de chrétiens croient qu’ils sont dépendants de Jésus-Christ, mais ils ne veulent pas de l’autorité des envoyés de Dieu. Ils veulent continuer de faire comme ils veulent. Il faut dire qu’il y a tant eu de charlatans qui se sont prétendus serviteurs de Dieu…

De mon côté, j’ai voulu être soumis aux anciens comme La Bible dit de le faire. J’ai fait cela de 1969 à 1977. J’ai du arrêter car je me trouvais sous l’autorité abusive de petits chefs de rayons… ces gens se prétendaient inspirés par le Saint-Esprit et faisaient eux-mêmes ce qu’ils voulaient où ils voulaient et quand ils le voulaient. J’ai mis du temps à m’en apercevoir car je ne vivais pas avec eux. Je ne les voyais pas vivre la vie « normale ». Je les voyais quand ils étaient en chaire ou dans leurs bureaux présidentiels.

Je ne dis pas qu’aucun d’eux n’étaient sincères, je dis seulement que je me laissais conduire par des aveugles.

Quand la vie, la santé de mon épouse s’en ai finalement ressentie, j’ai stoppé d’un seul coup cette soumission stupide.

Par contre, quand l’Eglise est placée dans l’ordre établi par Jésus selon les Saintes-Ecritures, il n’y a aucun problème à se soumettre à une autorité ointe.

Le système de l’autorité dans les églises est basée sur le modèle du monde et non sur l’ordre donné par jésus. Les leaders des églises veulent des disciples alors qu’ils ne sont pas eux-mêmes disciples Luc 14/33. Il y a quelque chose de faux là dedans. Je ne dis pas que cela est délibérément et malhonnêtement voulu. Je dis que, tant qu’une église marche selon l’esprit de hiérarchie calquée sur le monde, elle ne peut prétendre faire des disciples.

Tous renonçaient à tout dans l’Eglise primitive. Actes 2/44. « Tous ceux qui croyaient… »

C’est également ce que dit Jésus dans ce Logion.

Mainenant, certains pourraient dire : « oh mais moi je ne suis pas riche ! »

On est tous plus riche que d’autres. Et, de même, on est tous plus pauvre que certains autres. 

L’ordre est de renoncer. Certains diront : « Moi, je renonce au monde ! » j’en connais qui croient vraiment avoir renoncer au monde parce qu’ils ne fument plus, ou ne boivent plus, ou ne vont plus danser, ou ne regardent pas la télé etc… Renoncer au monde, c’est renoncer à tout. Réfléchissez-y ! Luc 14/33.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 11:53

Jésus a dit :

Le Royaume est comparable à un homme

Qui avait dans son champ un trésor caché

Qu’il ne connaissait pas.

Et à sa mort il le laissa à son fils.

Le fils ne savait pas ;

Il prit ce champ

Et le vendit.

Et celui qui l’avait acheté vint.

En labourant, il trouva le trésor

Et commença à prêter de l’argent à usure

A qui voulut.

 

Commentaire:

Il ne faut pas essayer de comparer ce Logion avec Matt 13/34. Le but de ces deux paraboles ne sont pas du tout les mêmes.

Ici nous avons trois personnages.

 Le propriétaire du champ,

 son fils

 et celui qui, finalement, achète le champs.

Jésus veut ici nous parler, de la progression de la révélation au cour des trois derniers âges de l’Eglise des nations.

Les chrétiens des trois derniers âges de l’Eglise des nations avaient tous le même trésor. Mais la révélation de ce qu’ils avaient est venue progressivement.

Le premier homme de la parabole représente Les chrétiens de l’âge de Sarde.

Cet âge s’étend de 1520 à 1750. La prophétie qui annonce cet âge se trouve dans Apoc 3/1-6 environ. A cette époque, Dieu envoya à Son Eglise un homme du nom de Martin Luther ; cet homme est l’ange de l’église de Sarde (ange signifiant « envoyé »).

Dieu  accorda la possession du salut par la foi à ceux qui reçurent le messager et son message.

Cette possession est le champ de notre parabole. Le salut par la foi est la révélation de base. Elle nous a fait quitter l’église catholique qui ne nous mettait pas du tout en possession de notre salut. Là, l’homme possède son champ. Il sait que c’est à lui. De même, depuis la révélation du salut par la foi, nous savons que le salut est à nous. Mais l’âge de Luther a été un âge de misère spirituelle. Ils ne connaissaient pas grand-chose. Ils ne savaient pas que dans le champ, dans le salut qui était à eux, se trouvait un trésor.

Il a fallu que cet âge passe et que John Wesley soit donné à l’Eglise. Il arriva avec le message de la sanctification. Cet âge s’écoule entre 1750 et 1906 environ. La prophétie qui annonce cet âge se trouve en Apoc 3/7-13.

Wesley est l’ange de l’église de Philadelphie (ange signifiant « envoyé »). A cette époque, la révélation fut donnée qu’il fallait se sanctifier sans quoi personne ne pourrait voir le Seigneur. Le salut est gratuit, mais sans le prix de notre sanctification, nous ne verrons pas le Seigneur. Beaucoup de chrétiens protestants n’ont pas accepté ce message. Ils sont restés avec ce que Dieu avait donné à Luther, sans comprendre que Dieu parlait maintenant par Wesley, afin que l’Eglise prenne possession de plus.

Les chrétiens de ce temps là ont payé cher leur vie d’Eglise. Ils se trouvaient en porte à faux avec les catholiques et les protestants. Wesley fut chassé de l’église et se mit à prêcher dans la rue. Ceux qui reçurent la révélation de Wesley  renoncèrent à leur héritage protestant et se virent obligé de créer une autre dénomination : le méthodisme.

A la fin de l’âge de Wesley, les méthodistes ne savaient toujours pas qu’il y avait un trésor dans leur champ, dans leur possession du salut par la foi et la sanctification. Le fils de la parabole nous parle d’eux.

Puis Dieu envoya le septième et dernier ange majeur pour les nations : William Marion Branham.

Il se mit a labourer la possession de l’Eglise. Le dernier âge de l’Eglise avait commencé. Le champ a été retourné, W. Branham ôta ce qui était mauvais et commença à rétablir le vrai. Et cela fut une souffrance que beaucoup de chrétiens refusèrent. Ils rejetèrent donc le messager et son message. La prophétie qui parle de cette époque se trouve en Apoc 3/14-22.  En labourant, W. Branham trouva le trésor dans le champ. Il trouva toute la spiritualité, tous les dons surnaturels dont parle la Bible. Il les mit en évidence et quand cela fut bien connu, Dieu le reprit à Lui. Mais ceux de son âge, de son époque, ont perverti le trésor en faisant de l’argent avec.  Jamais W. Branham ne pris de l’argent pour ce qu’il mit en lumière dans l’Eglise.

Mais on ne peut pas en dire autant de ceux qui se saisissent du trésor. Luther, Wesley et Branham ont été les trois derniers envoyés de Dieu. Ils ont été ce qu’ils devaient être. Ils ont fait fidèlement ce pourquoi ils étaient envoyés et Dieu les reprit à La Maison.

Mais les gens qui les ont suivit, qui ont été inspirés par eux, n’ont pas tous été fidèles. Et, il faut bien dire qu’en majorité, surtout en ce qui concerne le dernier âge, c’est une véritable catastrophe.

On a vu des serviteurs de Dieu se mettre à vendre les prières. On a vu des prophètes autoproclamés imiter les valeurs du trésor et produire de faux miracles. On a vu des guérisseurs par la foi divorcer et se remarier. On a vu des scandales qui ont été publiés mondialement par les médias. Voilà, ce que représente le prêt à usure dont nous parle ce Logion. Lév 25/36.

Il est vrai que les gens du peuple sont demandeurs. Ce sont en majorité des vierges folles qui sont demandeuses. Matt 25/8.

Voyant que leurs vies ne sont pas en ordre avec les Ecritures et qu’ils ne sont pas prêts, ils cherchent à avoir ce qui leur manque. Et ceux à qui ont leur dit, non sans ironie : « eh bien… allez en acheter chez ceux qui en vendent ! » Matt 25/9.

Se servir du trésor qui est dans le champ pour faire de l’argent est une abomination.

Témoignage.

Quand j’ai entendu parler du message de l’abondance dans les années 1970 par le frère T.L. Osborn, j’ai vérifié dans les Ecritures et j’ai vu que Dieu  veut que nous soyons dans l’abondance; et que ce qu’il disait était parfaitement correct. Alors, j’ai enseigné ces Ecritures aux gens. La grande majorité m’a rejeté, disant que ce n’était pas Biblique. Mais je n’ai pas douté de La Parole de Dieu, j’ai cru ce que disent les Ecritures et je l’ai vécu en mettant en pratique ce que j’y trouvais. (par exemple : Malachie 3/7-12.)

Puis, dans les années 1990, presque tous ceux qui m’avaient condamné se sont mis à courir derrière toutes sortes de prédicateurs de l’abondance. Ces fameux prédicateurs de l’abondance, n’avaient pas au cœur le souci des gens. Ils cherchaient juste à s’enrichir eux-mêmes.

Ils se sont enrichis, en tondant carrément ces pauvres brebis dociles, qui leur ont donné des fortunes en pensant qu’ils allaient récolter au centuple ce qu’ils avaient semé. Mais, alors que les prédicateurs de l’abondance s’enrichissaient, les brebis restaient dans leur situation précaire.

On a vu des prédicateurs se déplacer en Jet privé, loger dans les palaces les plus chers, s’habiller comme des princes et pomper l’argent des pauvres grand mères qu’ils hypnotisaient.

C’est devenu de la folie.  On voit maintenant des églises de sans-papiers, de chômeurs ou de travailleurs au noir conduites, par des prophètes internationaux de l’abondance. Ces beaux messieurs (et parfois, ces belles dames) se font porter leur Bible et leur attachés caisses jusqu’à l’autel. Ils ont des vêtements de soie et des chaussures neuves toute l’année. Ils ont de belles voitures et des gourmettes en or. Mais les gens qui viennent vider leur porte monnaie dans leur salles de réunions, sont ce que Georges Marchais appelait des pauvres.

Pour attirer ces pauvres gens qui n’ont pas les moyens de se distraire, les organisateurs de ces réunions payent des musiciens de night- club (très souvent inconvertis) qui viennent chauffer l’ambiance lors des cultes. Et naïvement, ces pauvres gens croient sentir la présence de Dieu, alors que ce n’est que de l’émotion due à la musique (excellent généralement) et au volume de la sono qui hurle des slogans répétés inlassablement et ponctuées d’Alléluia tonitruants, les fatiguant durant des heures de louange et de danses effrénées… (dans l’esprit…(Dans quel esprit ?...) Sans doute celui de Mamon.

Le prêt à usure est une abomination aux yeux de l’Eternel. Voilà pourquoi Jésus dit que c’est ce qui arrivera  à la fin : une abomination.

Cet âge est appelé l’âge de Laodicée et Dieu dit que si les gens de cette époque ne se repentent pas, Il les vomira de Sa Bouche. Apoc 3/16.

 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 11:09

Jésus a dit :

Celui qui boit à Ma Bouche

Sera comme Moi ;

Moi aussi, Je serai lui,

Et ce qui est caché lui sera révélé.

 

 

 

Commentaire:

La Parole de Jésus est l’Eau qui donne la Vie. Il faut être né de cette eau et de l’Esprit pour pouvoir entrer dans le Royaume de Dieu. Jean 3/5. Beaucoup de gens font l’expérience de l’Esprit, mais ne naissent pas d’Eau. Ils seront étonnés, en arrivant dans le Royaume de Dieu. Ils seront premièrement conduits vers des Eaux.

Ce sont ces chrétiens qui ne sont pas né d’eau, né de La Parole. Ils passeront par la grande tribulation et, finalement ils seront conduits aux Sources des Eaux de la Vie. Apoc 7/13-17.

Pourquoi seront-ils conduit aux Sources des eaux de la Vie ? Pour y suivre une sorte de cours de rattrapage. La Parole de Dieu n’est pas qu’une suite de mots. C’est la Vie elle-même. Chaque Parole de Dieu a sont importance. Ceux qui rejettent une ou l’autre de ces Paroles prennent des risques terribles. Ils seront serviteurs de Dieu devant Son Trône. Ce qui est déjà bien. Mais dans l’absolu Jésus ne cherche pas des serviteurs. Sur terre, Il cherche des amis, des gens auquels Il peut tout dire Jean 15/14-15. Puis, parmi Ses amis, Il se choisira Son Epouse.

La Parole de Dieu est absolument Vivante et Elle donne La Vie. Toutes les Parole de Dieu sont importantes. Par exemple, vous ne pouvez pas dire : « Oh moi, je ne pratique pas 1 Cor 15/29 parce que ça ne correspond pas avec l’ensemble de La parole de Dieu ! »

Savez-vous que toute la Parole de Dieu est un tout qui est indivisible ? Nous savons maintenant que La Bible est écrite avec des lettres qui ont une valeur numérique. Il y a des lettres qui ont été volontairement inversées dans la Bible afin de conserver la cohérence mathématique. Il y a aussi des erreurs volontairement copiées et recopiées par les scribes millénaires après millénaire, afin que la loi de nombres ne soit pas brisée. Il n’y a pas un iota de La Parole de Dieu que nous puisions rejeté, sous aucun prétexte. Alors… ? Comment oser rejeter Luc 14/33, par exemple ? Si tu ignores une chose, Dieu te jugera avec justice. Mais si tu rejette une chose, comment penses tu qu’il va te juger ? Il te jugera avec justice également. C’est pourquoi il y a plusieurs demeures dans la Maison du Père. C’est parce que tous ne sont pas digne de la même place. Imaginez maintenant ce que signifie, « boire à la bouche de quelqu’un ». Il y a quelqu’un qui a de l’eau dans sa bouche. Et vous vous placez de manière à boire cette eau. Cette personne ouvre sa bouche et l’eau coule de sa bouche à la vôtre. Qui fera une telle chose ? Ce ne peut être qu’une personne assoiffée et ce ne peut être qu’une personne qui a une intimité avec celle qui laisse l’eau couler de sa bouche.

Mais si vous le faites avec Jésus, vous devenez comme Lui. Vous ferez les même choses qu’Il a faites parce que vous serez tel qu’Il est  1 Jean 4/17. Mais que pesronne ne dise :  « Jésus a promis que je pourrai faire les mêmes choses que Lui et pourtant, je n’arrive pas à les faire ».  Jésus ne promet qu’avec des conditions. Jean 14/12-14. Il est La Parole faite chair. Si tu crois en Jésus, tu crois tout ce qu’il dit, tout ce qui est écrit. Et alors tu peux t’attendre à ce que Jean 14/12-14 soit pour toi. Si tu ne crois pas vraiment, tu prends son Nom en vain. Tu peux crier « au Nom de Jésus ! » autant que tu voudra, les esprits de maladies ne sortiront pas des malades, les montagnes resteront à leur place et la mer ne se calmera pas etc etc... Car tu brise le Parfait en méprisant une ou l’autre des Parole sortie de la bouche de Dieu.

Par contre, si tu bois l’Eau de Sa Parole, Il sera toi. Il sera tes mains, tes pieds, ton sourir, ta parole etc…

Si tu bois l’Eau qui sort de Sa bouche, Il te révèlera des choses qui ont été cachées aux autres. Il fera luire devant toi la Lumière sur des choses que les autres chrétiens n’ont pas vues. Tu seras dans le cercle des amis de Jésus, plus près de Lui, dans la confidence. Tu deviendras Son porte Parole, Son prophète.

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 19:44

 Jésus a dit :

 Le Royaume est comparable à un berger

Qui avait cent moutons.

L’un d’entre eux, le plus gros, disparut.

Il laissa les quatre-vingt-dix-neuf,

Il chercha l’un

Jusqu’à ce qu’il l’eût trouvé.

Après l’épreuve,

Il dit au mouton :

Je te veux plus que les quatre-vingt-dix-neuf !

 

Commentaire :

 

On peut dire que ce logion ressemble beaucoup à ce que nous lisons en Matt 18/12. Cependant, ici Jésus ne parle pas de brebis, Il parle de mouton. Une brebis est un mouton femelle qui typifie l’Epouse.

Jésus est le berger de Matt 18/12.

La brebis se perd, le mouton disparait. Ce n’est pas la même chose. Donc, la parabole a une autre signification. Elle ne traite pas d’une âme qui appartient au berger et qui se perd. Elle parle d’un mouton qui appartient au berger et qui disparait.

Disparaître signifie principalement ne plus être sensible au sens de la vue, ne plus être visible. Il y a une cohérence dans cet évangile comme il y en a une dans chacun des Evangiles canoniques. Au Logion 8 nous voyons un pêcheur qui est avisé et qui retire de la mer plein des petits poissons. Et parmi eux, il y en a un gros. Il choisi le gros et rejette les petits.

Le pêcheur de la parabole est avisé. Il sait de quoi il a besoin et ce qui est secondaire. Il sait aussi que les petits poissons qu’il rejette deviendront gros.

Là, dans ce logion 107, le berger possède déjà le gros mouton. Il ne le retire pas d’un monde où il n’évolue pas lui-même (la mer). Le gros poisson est déjà à lui. Mais il disparait. Cela nous parle de ce que nous avons d’importants dans nos vies et qui devient soudain invisible.

Vous êtes le berger du logion 107.

Vous êtes né de nouveau, vous avez la plénitude du Saint-Esprit, et vous gardez vos moutons. C’est-à-dire que vous gardez ce qui est à vous. Ce que Dieu vous a donné comme talents et capacité. Vous nourrissez ce qui est à vous et vous en tirez légitiment un profit. Mais, pendant que vous vous occupez de vos petits moutons et de vos moyens-moutons, le plus gros disparait. La vraie raison qui vous fait vivre et aimer la vie, semble ne plus se voir dans votre vie. Combien de chrétiens perdent de vue la réalité première du pourquoi ils sont sur terre ?

Ce n’est pas votre santé, ce n’est pas votre famille, ce n’est pas votre compte en banque, ce n’est pas votre poids, ce n’est pas votre réputation, ce n’est pas votre carrière, ce n’est pas votre ministère, ce n’est pas de quoi vous serez vêtu ou ce que vous mangerez, ce n’est pas vos amis, ni vos frères et sœurs en Christ. Tout cela, ce sont vos moutons, vos petits et moyens-moutons. Mais le gros mouton, celui qui a de la valeur et que vous voulez plus que tous les autres, c’est La Présence sensible de Dieu avec vous.

Alors, vous cherchez l’UN. Vous cherchez L’Unique. Vous cherchez Dieu. Vous cherchez votre Unité avec Lui. C’est ce qui a plus de valeur que tout .

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 18:19

Jésus a dit :

Quand vous ferez le deux UN,

Vous serez Fils de l’Homme,

Et si vous dites :

Montagne, éloigne-toi,

 Elle s’éloignera.

 

Commentaire:

 

Jésus ne se contredit jamais. Il veut que nous soyons Un. Beaucoup pense qu’ils vont pouvoir s’unir avec d’autres chrétiens. Mais ils ne le peuvent pas. Ils ne peuvent pas être UN avec les autres, car ils ne sont déjà pas UN eux-mêmes. Ils sont divisé en eux-même. Ils ont des croyances incohérentes. Ils se manifestent d’une certain façon à la maison, d’une autre à l’église et encore autrement au travail. Ils sont plus que double.

Le mot intègre signifie entier. Nous devons être entier, UN.

Beaucoup de chrétiens sont comme cet homme qui porte deux montres qui ne donne pas tout à fait la même heure. Cet homme ne sais jamais laquelle donne la bonne heure. Il est plein d’hésitation. Ils ne peuvent pas obéir à Philipiens 2/14 « Faites tout sans murmures ni hésitations. »

Dans ce logion 106, Jésus reprend La parole qu’Il a donné un autre jour et qui est consignée dans le logion 48.

Comment être UN ?

En lisant l’Evangile de Thomas et les commentaires que j’en donne, vous découvrirez que vous devez connaître votre nouvelle identité. Vous êtes UN esprit. Votre corps est une création. Ce que vous appelez votre âme, n’est que le résultat de la fusion entre votre esprit éternel et votre corps créé. Cette fusion a formé l’être vivant que vous êtes. Le mot âme signifie être-vivant.

Tous ceux qui marchent selon leur être vivant seront perdus.

Vous devez marcher selon l’esprit. Seul votre esprit est en communion avec le Saint-Esprit. Votre esprit doit prendre l’autorité sur l’être vivant que vous êtes. Si c’est votre corps qui est aux commandes, vous allez droit à la casse. Si c’est votre âme qui dirige votre existence, vous allez sur le chemin de la perdition. Votre âme doit absolument être soumise à votre esprit qui doit lui-même être en communion avec le Saint-Esprit.

Une personne qui est Un est Fils de l’Homme.

Que signifie cette expression ?

Le premier homme se nommait Adam. Le nom ADAM signifie HOMME.

Si vous êtes UN vous faite la preuve que vous êtes de la lignée d’Adam. C’est a vous de faire le UN. C’est à vous de détruire cette dualité qui est la vôtre. C’est à vous d’opter pour le non-choix. Un disciple de Jésus n’a plus de choix à faire. Il fait la volonté de Dieu. Il n’a même pas le choix.

Caïn n’est pas le fils d’Adam. Il n’est pas fils d’homme. Il est fils d’Eve et du serpent 1 Jean 3/12.

Un fils de Caïn fera des choix. Il se permettra de faire certaines choses qui sont contraire à la volonté de Dieu. Il se justifiera avec l’aide de sa religion. Un fils de Caïn choisira les Texte sacrés qu’il aime et il  rejettera ceux qui le dérangent.

Il y a deux généalogies :

         Celle d’Adam  Gen 5/1-32. Caïn n’est pas mentionné dans cette généalogie car il n’est pas fils d’Adam.

         Celle de Caïn  Gen 4/17-26.

Celui qui est entier à Son seigneur, à Jésus-Christ, et qui ne porte QUE son Nom, est Fils de l’Homme. Jésus Lui-même se présentait comme étant le Fils de l’Homme, c’est –à-dire : le Fils d’Adam. (Adam signifie homme).

La Bible affirme d’ailleurs que Jésus descendait d’Adam Luc 3/23-38. Notez bien que Caïn ne figure pas non plus dans cette généalogie. Jésus est Fils d’Adam, Fils de l’Homme.

Celui qui est Fils de l’Homme agit en unité avec Dieu et manifeste Son pouvoir. Il dit « Montagne, éloigne-toi et elle s’éloigne ». Logion 106 ; Matt 17/20 ; Matt 21/21 ; Marc 11/22-23 ; Luc 17/6. 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 19:37

Jésus a dit :

 Celui qui connaîtra le Père et la Mère,

 L’appellera-t-on fils de prostituée ?

  

Commentaire:

 

Nous avons vu au logion 101 que Dieu est notre Père et notre Mère. Nous savons que l’Esprit de Dieu vit dans un corps sur terre. Ce corps est la vraie Eglise de Jésus-Christ. Nous savons que Dieu est La Vie. Nous savons aussi qu’Il a choisi Son Epouse sur terre. Et c’est par Son Epouse que nous recevons La Vie. C’est La Mère qui donne la vie, selon le logion 101.

Voyons ces choses. Lorsqu’un serviteur de Dieu prêche La Parole, c’est La Semence de Dieu qui est placée dans le cœur des incroyants. Et cette Semence a le pouvoir de créé un être nouveau. Si une personne inconvertie lit La Sainte-Bible, il est en contact avec La Parole de Dieu-Ecrite. Cette Parole-Ecrite a le même pouvoir que la parole prêchée par un serviteur de Dieu. Elle peut créé un être nouveau. La Vie va produire la Vie.

Par contre si une personne est en contact avec des enseignements frelatés de La Parole de Dieu, cela ne pourra pas donner la Vie. Il y aura alors un produit hybride.

L’église Catholique est désignée dans La Sainte-Bible comme la grande prostituée. Apoc 17/1-7.. Elle est la mère de toutes les prostituées Apoc 17/5.

L’église Catholique n’a pas gardé La Parole de Dieu. Elle la trahie au )plus haut point. Elle a trompé Le Seigneur, elle ne Lui a pas été fidèle du tout. Elle a beau faire des bonnes œuvres, elles est prostituées avec des démons. Elles enseigne des doctrines de démons. Elle est ivre du sang des vrais chrétiens qu’elle a massacré durant des siècles  Apoc 17/6. Elle s’est faite un beau visage en le maquillant comme une prostituée, mais elle n’arrive pas a caché les horreurs qu’elle a fait et qu’elle continue à faire en accord avec les puissants de cette terre Apoc 17/2.

Elle a des filles qui sont elles-mêmes des prostituées, comme leur mère. Ces filles sont : les églises organisées et reconnues par le monde. Appartenir à une religion est une prostitution. Car un véritable disciple de jésus n’appartient qu’à Jésus-Christ. Il ne porte pas d’autre nom que celui de Jésus. Il ne porte pas un nom tel que : protestant, baptiste, pentecôtiste, darbyste, ect… tous ces noms sont des noms de blasphème. Apoc 17/3 ; Apoc 13/1.

Vous allez comprendre : Mon épouse, avant de se marier avec moi, portait son nom de famille. Mais depuis notre mariage elle porte mon nom.

Quel nom portez-vous ?

Quand on demande à une personne si elle est Chrétienne, elle s’empresse toujours de répondre : « Je suis Catholique » ou « Je suis protestante » ou « Je suis pentecôtiste » etc..

Quel nom portez-vous. A qui appartenez-vous ? Le vrai disciple de Jésus-Christ, celui qui est né de LA Parole de Dieu ne peut absolument pas porter un autre nom que celui de Jésus-Christ. Si mon épouse portait un autre nom que le mien, je me poserai de sérieuse question.

Le fait de signer sur le registre religieux d’une organisation d’église est un acte d’appartenance qui est une insulte à Dieu.

Un vrai disciple de Jésus n’accepte pas du tout le joug d’une dénomination religieuse. Il se met uniquement sous le joug de Jésus-Christ. Il ne fait pas partie d’une église. Il est un membre du Corps de Christ et fréquente, vit avec, ceux qui sont du même Corps que lui. Il cherche à vivre en accord avec La Parole de Dieu. S’il fait partie d’une religion, il la quitte sur ordre de Jésus en Apoc 18/4.

« SORTEZ DU MILIEU D’ELLE MON PEUPLE,

AFIN QUE VOUS NE PARTICIPIEZ POINT A SES PECHES,

ET QUE VOUS N AYEZ POINT DE PART A SES FLEAUX ! »

Ce Texte Sacré nous dit de sortir de la grande prostituée, de Babylone la grande, qui est un repaire de tout esprit impure, une habitation de démons. Apoc 18/2-3.

Ceux qui ne sortent pas de là seront appelés ‘fils de prostituée’ 

Repost 0
Published by Michel Genton - dans Les logia
commenter cet article

Articles Récents